rocdacier_facebook

Page « 1 2 3 (4)
Accueil  Soudage

Essai de traction !

    Par Rocdacier le 22/11/2010 (41180 lectures)

En complément au cours de Christophe Sam:
Essai de traction, voici une autre façon de présenter l'essai de traction.

Sommaire:
1)Principe de l’essai de traction(+Vidéos)
2) Déformation plastique
3) Terminologie pour l’essai de traction
4) Les éprouvettes de traction normalisées
5) Déroulement d’un essai de traction
6)Comportement du matériau en cours d’essai, formules
7) Limite apparente d’élasticité, (Rp 0,2 – Re 0,2)
8) Diagrammes ou courbes de traction
--8-1) Diagramme conventionnel
--8-2) Diagramme rationnel
9) Eprouvettes normalisées
--9-1) Eprouvette prismatique
--9-2) Eprouvettes cylindriques
--9-3) Eprouvettes sans rayon
10) Influence de l’écrouissage (Effet Bauschinger)

Si ce cours vous intéresse au Format Word (version élève et version prof), échange possible contre un de vos cours. Contact par mail.

9) Eprouvettes normalisées



9-1) Eprouvette prismatique :

Elles sont usinées dans le sens longitudinal du cordon de soudure pour définir les ca-ractéristiques mécaniques du métal de base (CCPU).

Elles sont aussi usinées dans le sens transversal des soudures pour tester si le cordon résiste aux charges. Dans ce cas là, le cordon devra être au moins aussi résistant que le métal de base.

Eprouvette prismatique


9-2) Eprouvettes cylindriques :

Elles sont usinées dans le sens longitu-dinal du cordon de soudure pour défi-nir les caractéristiques mécaniques du métal d’apport.

Eprouvette de traction cylindrique


9-3) Eprouvettes sans rayon :
Si le banc de traction utilise les éprouvettes dans des mors de serrage, dans ce cas, les éprouvettes ne nécessitent pas d’usinage ou de fraisage pour les rayons. Les éprouvettes sont alors totalement rectangulaires.

Eprouvette rectangulaire


Elles sont utilisées dans les mêmes fins que les éprouvettes prismatiques.

10) Influence de l’écrouissage (Effet Bauschinger*)



En règle générale, un matériau métallique soumis à une déformation plastique de traction, consécutive à une déformation plastique de compression, présente une limite d’élasticité inférieure et réciproquement.
Ce phénomène est appelé l’effet Bauschinger et se manifeste dans tous les procédés de formage à température ambiante.
Il dépend :
- du taux de déformation
- de la composition chimique du matériau
-de l’hétérogénéité du matériau

Johann Bauschinger (11 juin 1834 à Nuremberg – 25 novembre 1893 à Munich) était un mathématicien, cons-tructeur et professeur de mécanique à l'université technique de Munich de 1868 jusqu'à sa mort. L'effet Baus-chinger en sciences des matériaux est nommé d'après lui. Il était aussi le père de l'astronome Julius Bauschinger (1860–1934).

Effet Bauschinger


Si ce cours vous intéresse au Format Word (version élève et version prof), échange possible contre un de vos cours. Contact par mail.



chaudronnerieImprimer ce coursCe cours en PDF

Page « 1 2 3 (4)

  
soudeur chaudronnier
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
  0 Rocdaciens(s), 6 Invité(s)

  Identifiant :
  Mot de passe :
Se souvenir de moi
Mot de passe ? Inscrivez-vous !

Liens sponsorisés :


X00PS © logo rocdacier
Chaudronnerie Plastique
Notre site Rocd@cier est listé dans la catégorie Technologie : Soudage haute technologie de l'annuaire Forum sur le referencement Google