Lunettes pyromètriques et cannes pyromètriques

rocdacier

Admin
Admin
Membre échange
Weld Club

4.5.7 LUNETTES PYROMETRIQUES

Les corps chimiques rayonnent de l'énergie sous forme de radiation. L'intensité de ces radiations est une fonction de la température et de l'état du corps rayonnant. Les radiations sont réparties sur plusieurs longueurs d'ondes, sous forme de spectre d'émission. On concentre ces radiations sur un appareil susceptible de transformer leur énergie en une grandeur mesurable, généralement électrique.

1. Les pyromètres à radiation totale : Fondés sur la mesure du rayonnement ( Fig 1-255 )





Le faisceau de radiation est concentré sur un ensemble de thermocouples en série ou sur une cellule photoélectrique.

2. Les pyromètres monochromatiques: On intercale un filtre optique sur le parcourt du faisceau et on effectue


la mesure sur un rayonnement de longueur d’onde donnée ( ex. infrarouge ). Le gros inconvénient des deux pyromètres ci-dessus est qu’ils sont influencés par le facteur d’émission du corps à contrôler et ce facteur d’émission n’est pas constant et difficile à déterminer. On a donc été amené à construire les bi chromatiques.

3. Les pyromètres bi chromatiques:

On fait le rapport des intensités du rayonnement dans deux longueurs d’ondes différentes. La théorie montre que le résultat est fonction de la température du corps et ne dépend pas du facteur d’émission de celui-ci, ni de l’absorption du rayonnement par l’atmosphère entre le corps et le pyromètre.

4.5.8 CONSTRUCTION DES CANNES PYROMETRIQUES STANDARDS


Les bulbes à gaz ou à liquide peuvent être plongés directement dans le produit à contrôler.

Parfois pour des raisons de pression ou de corrosion, on est amené à protéger le bulbe dans une gaine qui peut être en version soudée ou usinée. Ils seront placés à 45° sur tubes horizontaux ou verticaux > dn 100 , donc prévoir une manchette ( bout de tube dn 100 mini. ) pour tubes < dn 100.

 
Dernière édition:

Membres en ligne

Aucun membre en ligne actuellement.

A voir

Haut