rocdacier_facebook

Accueil  Chaudronnerie Decoupe

Cours sur le cintrage de tubes !

    Par Rocdacier le 29/03/2010 (126931 lectures)

1) Différentes parties d'un tube cintré
2) Définition du cintrage à chaud:
3) Défintion du cintrage à froid:
4) Définition du cintrage à froid par poussée:



1) Différentes parties d'un tube cintré:


La fibre la plus à l'extérieur du cintrage se nomme extrados. Celle-ci est la fibre la plus étirée et la plus allongée. La fibre la plus à l'intérieur de la partie cintrée du tube se nomme intrados. Celle-ci est comprimée. La fibre neutre en théorie ne subit ni allongement, ni compression. Dans la théorie et pour simplifier les calculs de longueurs développées, celle-ci est généralement positionnée à la moitié du diamètre du tube.


Intrados et Extrados sur les tubes cintrés



2) Définition du cintrage à chaud:



Le cintrage à chaud d’un tube préalablement rempli de sable sec est une opération qui nécessite une main expérimentée.
Ce type d'opération de cintrage est de plus en plus abandonné au profit du cintrage à froid.
Toutefois les coudes à chaud sont parfois la seule façon d'opérer pour obtenir des cintrages de tubes sur de faibles épaisseurs. Le cintrage à chaud des tubes galvanisés ne peut se faire sans détruire la galvanisation.


Rappels:

- S’il s’agit d’un tube soudé, mettre la soudure du tube sur le chant, de façon à ce que la soudure du tube soit en haut ou en bas.

- Exécuter le cintrage progressivement, en le vérifiant a fur et à mesure et au besoin à l’équerre, pour ne pas dépasser l’angle à obtenir, car un coude trop fermé ne pourra être ouvert de plus de 2 à 3° sans provoquer une déformation irréversible du tube.




3) Définition du cintrage à froid:


Il peut arriver qu’en cintrage, le tube s'ovalise, se plisse ou se déchire. Cela peut provenir d’un mauvais réglage, d’une incompatibilité du tube ou de la machine pour le travail envisagé. Ensuite des rapports entre le diamètre du tube, son épaisseur et le rayon de cintrage doivent rester dans des limites convenables.
Les tubes finis à chaud ou recuits ont un allongement supérieur à celui des tubes formés à froid qui sont plus ou moins écrouis.



4) Définition du cintrage à froid par poussée:



Une cintreuse est constituée par un socle.
Sur la base du bâti, sont fixés deux coussinets à gorge(dits coussinets latéraux) G et G’ situés à égale distance du milieu K de
cette base. Ces coussinets latéraux forment les deux points d’appui du tube. La tête de l’appareil presseur, vis ou piston, coïncidera avec le sommet O du bâti.
La vis ou le piston poussera, suivant l’axe O K, et à égale distance entre les deux coussinets latéraux, une forme à gorge F (dite sabot) qui exercera sur le tube sa pression en K et l’obligera à épouser sa forme.
Le principe ressemble à la flexion. Un effort généré sur une pièce en deux appuis. Le tube, une fois cintré, s’enlève facilement du sabot F.


Sabot de cintreuse


Cours sur l'élaboration des tubes
Fiche machine succinte sur les cintreuses à galet
Vidéos sur le cintrage de tubes et de profilés(cintreuses à galet):



chaudronnerieImprimer ce coursCe cours en PDF


  
soudeur chaudronnier
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
  0 Rocdaciens(s), 9 Invité(s)

  Identifiant :
  Mot de passe :
Se souvenir de moi
Mot de passe ? Inscrivez-vous !

Liens sponsorisés :


X00PS © logo rocdacier
Chaudronnerie Plastique
Notre site Rocd@cier est listé dans la catégorie Technologie : Soudage haute technologie de l'annuaire Forum sur le referencement Google