Choisir un poste à souder

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comme on me l’a demandé par mail, j’en profite pour faire un cours article:

Question: Quels sont les principaux critères pour choisir un poste à souder.

Question vaste… ou je tenterais succintement:

Veut-on un poste à souder MMA, MIG MAG ou TIG, voir chalumeau…

Comment choisir un poste à souder :

1) Qu’est-ce qu’un poste à souder

:

Mis à part le chalumeau qui est un procédé de soudage par flamme, la plupart des procédés de soudage utilisent un arc électrique. Ce soudage à l’arc consiste à obtenir un court-circuit qui génère un arc électrique. Celui-ci dégage une énergie suffisante pour fondre les matéraiux métalliques. Les énergies de soudage dégagées peuvent dépasser les 4000°C pendant la réalisation de la soudure.

On peut utiliser plusieurs technologies de poste à souder à l’arc:
– l’électrode enrobée(MMA)
– le semi-automatique (MIG ou MAG)
– le TIG.

Votre choix sera fait en fonction du type de soudures à réaliser. Il faudra déja choisir son procédé de soudage en fonction de l’épaisseur et du matériau. Ces deux paramètres guideront le soudeur vers le procédé le plus adapté. Ensuite, les réglages, les gaz, les préparations, les diamètres d’électrodes ou de fils d’apport se feront en fonction de ce choix de type de soudure.

2) Différences entre l’électrode (appelé souvent par défaut « soudage à l’arc »), le semi-automatique (MIG-MAG) et le TIG.

2-1) Choisir un poste à souder à l’arc (MMA)

Le point le plus important pour qui veut acheter un poste à souder à l’arc (INVERTER MMA par exemple) est son intensité de soudage (en ampères). Celle-ci devra être élevée si vous souhaitez souder avec des baguettes de gros diamètre.
Le facteur de marche ou « Duty cycle » est le rapport de temps de marche par rapport au temps de refroidissement obligatoire pour un bon fonctionnement du poste. Il est exprimé en pourcentage pour une période de 10 minutes. Par exemple sur certains postes à souder, vous pourrez lire sur la plaque signalétique : 100% à 140A, 60% à 200A. Ceci signifie que si votre poste à souder est réglé sur 140A, vous pourrez souder sans avoir à refroidir le poste. Par contre celui-ci devra obligatoirement être refroidit 40% de 10 minutes si vous souhaitez souder à 200A. (donc vous souderez 6 minutes et le poste devra se « reposer » 4 minutes, et ainsi de suite). On pourra aussi être sensible au fait que le poste puisse passer en continu ou en alternatif (souder des matériaux autre que des aciers ordinaires), et aussi que le poste puisse être utilisé chez vous. En effet, beaucoup de postes sont prévus pour du 380V.

2-2) Choisir un poste semi-automatique MIG MAG ou un poste TIG :

Il faut veiller tout comme en soudage MMA, à l’intensité maximale qui pourra être délivrée, au facteur de marche évoqué ci-dessus, au type de courant délivré (CC ou CA), au type de courant (220V ou 380 V). Il faut veiller aussi à la performace de la torche à dévider le fil d’apport et diffuser le gaz protecteur. Le gaz de soudage est l’un des paramètre les plus important pour garantir la réussite de votre soudure. Beaucoup de petits postes pour « bricoleurs » sont vendus pour être utilisés sans gaz, avec un fil fourré qui est prévu pour protéger la soudure en substitution. Ces postes à souder ne sont pas des plus faciles à utiliser. Si vous avez la possibilité, il est préférable d’équiper vos postes MIG/MAG avec des bouteilles de gaz adaptées (Argon+CO² pour le MIG/MAG, Argon pur pour le TIG par exemple…).


A finir avec des illustrations…

  •  
  •  
  •  
  •  
  •