Les compensateurs en PTFE

rocdacier

Admin
Admin
Membre échange
Weld Club

4.9.2. COMPENSATEURS EN PTFE

Ils conviennent très bien pour la reprise des dilatations et vibrations, voir toute autre fonction mécanique, mais ils offrent en sus, une excellente résistance chimique à la corrosion due aux diverses substances chimiques industrielles connues, à l'exception des métaux alcalins fondus et des amides existant ou se formant par réaction, ou encore au fluor à température élevée. Ces compensateurs sont très utilisés dans l'industrie chimique pour la jonction pompe-réservoir atmosphérique ou réservoirs entre-eux, le tout véhiculant, par exemple, de l'acide nitrique à diverses concentrations. Le PTFE possède un faible module d'élasticité, ce qui lui permet d'amoindrir fortement la transmission de vibrations mécaniques ou acoustiques.


Toutefois, son problème reste la température maximale d'utilisation. On considère, par expérience, que sa température maximum pour une bonne tenue dans le temps ne peut dépasser 150 °C, bien que sa limite théorique atteigne 200 °C. Au niveau du montage, mais aussi des calculs, ce qui a été écrit pour les compensateurs métalliques reste également vrai pour les compensateurs en PTFE, tout en considérant que Cp, C1, C2, C3 sont égal à 1.

Toujours la prudence à tenir compte car le nombre de cycles max. n’est pas indiqué dans les catalogues des fabricants.

4.9.3 REMARQUE

Il existe d’autres matières utilisées pour la confection de compensateur telles que les tissus ( polyester, verre, fibre de céramique, fibre de silicate,...... ), mais également d’autres formes ( ex. rectangulaires, coniques,..... ). Pour ces compensateurs, il est recommandé de consulter les spécialistes en la matière que sont les fabricants de ces types de compensateurs.
 
Dernière édition:
Haut