Les compensateurs en élastomères

rocdacier

Admin
Admin
Membre échange
Weld Club

4.9 COMPENSATEURS EN ELASTOMERES ET EN PTFE

4.9.1 COMPENSATEURS EN ELASTOMERE
Ils sont très utilisés dans toutes les sections de l’industrie, mais pour des pressions et températures plus faibles que dans le cas des compensateurs métalliques.

Ils sont d’une exécution très flexible, d’une raideur modérée et possèdent une excellente absorption des dilatations et vibrations. Nous retrouvons, ici également, les 3 types principaux de compensateurs ( axial, latéral, angulaire ) mais aussi le compensateur à pression équilibrée ( FIG 3-195 ).


Ces compensateurs sont fabriqués dans divers élastomères classés en fonction de leur couleur de référence.

BLANC ( Néoprène ) - Utilisation pour l’eau froide ou chaude

pmax = 16 barg à 20°C

‘’ = 10 barg à 60°C

BLEU ( Nitril ) - Pour denrées alimentaires et l’eau potable

pmax = 20 barg à 20°C

‘’ = 16 barg à 70°C

ROUGE ( EPDM ) - Pour le gaz de ville, gaz naturel, fuel, huiles minérales, gaz de haut- fourneaux ....

pmax = 16 barg à 20°C

‘’ = 6 ‘’ à 110°C

ORANGE ( EPDM ) - Pour l’eau, l’eau chaude ou la vapeur d’eau. Egalement pour les acides, les bases, les bains de décapage,....

pmax = 16 barg à 20°C

" = 6 barg à +/- 90°C

JAUNE ( Perbunan ) - Spécial pour huiles, graisses, gaz combustibles, air comprimé, caoutchouc butadiène, eaux résiduaires....

- acrylonitrile : pmax = 6 barg à 80°C

VERT ( Hypalon ) - Spécial pour acide et bases

Résistance thermique et à la pression en fonction de l’agressivité du fluide

( Tableau extrait du catalogue ERIKS - technique du caoutchouc )

Remarque: pour des emplois spéciaux, d’autres types d’élastomères peuvent être utilisés, il faut consulter les fabricants ou revendeurs en précisant le type de fluide et sa concentration, la température et la pression. Les consignes de montage des compensateurs en élastomère sont, dans les grandes lignes, identiques à celles des compensateurs métalliques. Ici encore, une attention particulière doit être attachée aux points fixes à cause, toujours, des forces qui se produisent à la suite de la mise en pression ( effet de fond ).


Il faut veiller au montage du compensateur afin que les vis ou boulons ne puissent entrer en contact avec le caoutchouc sous peine de destruction rapide du soufflet.
La méthode ce calcul des efforts sur les points fixes reste identique à celle des compensateurs métalliques, excepté le fait, que vu les faibles pression et température, les coefficients Cp, C1 , C2, C3 ( soit Cc ) sont pris égal à 1.
 
Dernière édition:
Haut