Mesure des températures en tuyauterie

rocdacier

Admin
Admin
Membre échange
Weld Club

4.5
LA MESURE DE TEMPERATURE

La connaissance de la température est extrêmement précieuse pour la conduite de la plupart des processus. On la mesure en degré Celsius ( 0°C correspondant à la glace fondante et 100°C correspondant à l’eau en ébullition ). Rappelons encore que la température absolue T(°K ) = t(°C) + 273.

Par ailleurs, les américains utilisent le degré Fahrenheit t(°F) = ( t(°C) x 9/5 ) + 32; c’est-à-dire que la glace fondante correspond à 32°F et l’eau en ébullition à 212°F

4.5.1 LA MESURE DE TEMERATURE

Les instruments mis en oeuvre dans cette mesure sont principalement:

- Le thermomètre à dilatation de solide
- Le thermomètre à dilatation de liquide
- Le thermomètre à pression
- Le thermomètre à couple thermoélectrique
- Le thermomètre à résistance

4.5.2 PROTECTION DES THERMOMETRES

Ils sont protégés par une gaine ou un tube ( doigt de gant, ... ), car la durée de vie d'un thermomètre dépend des conditions physiques ( température, pression, chocs, abrasion, chimique, ... ) du milieu dans lequel il est plongé.

4.5.3 THERMOMETRE A DILATATION DE SOLIDE ( -100 à + 500°C )


C’est la comparaison des allongements thermiques de 2 métaux ou alliages à coefficients de dilatation différents. L’élément sensible de ce thermomètre se composera, par exemple, d’une tige en alliage peu dilatable fixée par une extrémité au fond d’une gaine métallique à forte dilatation. Cette gaine est rendue solidaire du boîtier renfermant l’indicateur, tandis que l’extrémité libre de la tige, en se déplaçant, commande l’aiguille ( FIG 1-248 a ). Il existe d’autres types d’éléments sensibles composés d’un bilame enroulé en spirale ( FIG 1-248 b ) ou en hélicoïde ( FIG 1-248 c ).
 
Dernière édition:

Membres en ligne

Aucun membre en ligne actuellement.

A voir

Haut