Choisir la pompe pour les tuyauteries industrielles

Ce cours est la suite du cours sur les hauteurs manométriques et les problèmes de pompage et vous pouvez aussi consulter le suivant sur les choix des diamètres des roues

3.1.6 Choisir la pompe centrifuge

  Le projeteur recherchera le type de pompe le mieux adapté à l’installation. A noter que les problèmes rencontrés dans la pratique industrielle sont souvent plus complexes que celui que nous avons proposé. Il faut solutionner les problèmes de pompage avec des hauteurs manométriques de refoulement différentes.  En fait, il est tout à fait courant que la pompe refoule avec un bac d’aspiration à niveau haut, soit avec ce même bac à niveau bas, ce qui implique que lorsque Hg = 5m par exemple, le débit passera à 76m³/h.

3.1.7 Courbe représentative des pertes de charge

Reprenons notre problème, sachant que le débit volumique est de 60m³/h et que la hauteur manométrique est de 29 m.c.l, la perte de charge varie en fonction du carré de la vitesse, nous pouvons écrire

h80 =

h40 = h60 = 12,9 m.c.l

La perte de charge suit donc une loi parabolique (2ème degré), que nous représentons à la Fig. 1-24.

Si l’on tient compte de la hauteur géométrique nous obtiendrons un diagramme tel que représenté à la Fig. 1-25.

Notons que pour faire varier le débit, il suffit d’agir sur l’ouverture d’une vanne (ex : si l’ouverture est plus importante on constate une chute de la hauteur manométrique et une augmentation du débit comme l’indique la Fig. 1-26.

 

3.1.8 Point de concordance (ou de fonctionnement)

 Lorsqu’une pompe est insérée dans un circuit, le point de concordance (PC) ne peut se trouver qu’à l’intersection de la courbe des pertes de charge du circuit avec la courbe caractéristique de la pompe (FIG. 1-26 ).

Ce cours est la suite du cours sur les hauteurs manométriques et les problèmes de pompage et vous pouvez aussi consulter le suivant sur les choix des diamètres des roues