Assemblage et repérage des tuyauteries

rocdacier

Admin
Admin
Membre échange
Weld Club

1.5 ASSEMBLAGE DES TRONCONS DE TUYAUTERIE
Pour effectuer cette opération, tous les accessoires ( brides, coudes, tés, .... ) et longueurs droites de tuyauterie indiqués sur l’isométrique du tronçon de tuyauterie considéré sont réunis en vue de leur assemblage. Celui-ci s’effectue alors sur une surface plane servant de plan de référence ( table de travail, sol en béton,... ). Attention aux chocs pour ne pas détériorer les portées de joint ou les emboîtements.


Un à un, les éléments de tuyauterie sont assemblés entre eux par points de soudure ou par plats de fixation. Dès cette opération terminée, les dimensions principales seront vérifiées et corrigées si nécessaire. Il en sera de même pour ce qui concerne la perpendicularité et le parallélisme des faces de joint ( FIG 2-27 a&b ).

A ce moment commence le soudage des éléments entre eux. A l’extrémité de certains tronçons à souder au montage, il sera réalisé une surlongueur de 100 à 150 mm, afin de permettre le réglage au montage. Les emplacements de ces surlongueurs devront être judicieusement choisi par le dessinateur.

1.6 REPERAGE DES TRONCONS DE TUYAUTERIES
Sur chaque tronçon de tuyauterie préfabriquée, il est indispensable d’indiquer clairement le repère de la ligne auquel il appartient et son repère propre.

Le marquage peut être réalisé de différentes façons:

- Par poinçonnage: Ce système a l’avantage de ne pas s’effacer, mais il n’est pas facile à trouver. Il faut l’entourer d’un trait de couleur.

-Par repère peint: Ce système a l’avantage d’attirer facilement l’attention, mais si le tronçon est soumis à de nombreuses manipulations, le repère risque de s’effacer par frottement.

- Par étiquetage: Ce système consiste à placer sur le tronçon une étiquette métallique ou plastique sur laquelle le repère sera gravé. La fixation de l’étiquette sera soignée pour qu’elle ne puisse être arrachée durant les diverses manipulations.

 
Dernière édition:
Haut