Demandes et offres de prix pour les tuyauteries

rocdacier

Admin
Admin
Membre échange
Weld Club

CHAPITRE 4 : DEMANDES ET OFFRES DE PRIX
4.1 DEMANDES DE PRIX
Les demandes de prix en tuyauteries industrielles, sont généralement établies par les services techniques du maître d’oeuvre ou du bureau d’études délégué par lui et ce, après réalisation des plans et isométriques. Ces demandes de prix doivent être claires et précises, il est donc nécessaire que les constructeurs sollicités puissent connaître les prestations qu’ils devront accomplir en cas de commande, mais également celles qui seront de la compétence du maître d’oeuvre. La FIG 2- 92 ( spécification construction de tuyauteries ) donne un exemple non exhaustif certes, mais constituant néanmoins une base intéressante pour une demande de prix. D’autres documents peuvent être annexés à cette spécification générale, telles que les spécifications de matériel, de supportage, de peinture, …etc.



Sur la plupart des isométriques, le constructeur trouvera une nomenclature du matériel nécessaire pour réaliser la tuyauterie, ainsi que la qualité des matériaux. Certains bureaux d’études joindrons une nomenclature détaillée, parfois accompagnée d’une feuille de renseignements généraux toujours intéressante dans le cadre du travail à réaliser et pour de futures modifications d’unités, au niveau de la qualité du matériel.

Actuellement, on assiste à une évolution rapide des produits informatiques DAO, CAO, permettant l’extraction d’isométriques à partir d’un ensemble d’unité ( Microstation , Autocad + modules, ) comprenant un listing automatique de la nomenclature par iso, via une base de données ( ACCES, BASE, etc... ) ce qui permet un gain de temps très appréciable. En outre, actuellement on trouve sur le marché des suites gratuites telle que LIBREOFFICE 3.5 et suivantes offrant quasi toutes les possibilités des suites MICROSOFT OFFICE.


4.2 OFFRES DE PRIX

Cette offre peut être réalisée par un constructeur répondant à une demande de prix ou par le bureau d’études du maître d’oeuvre dans le cadre d’une demande de budget, par exemple. Le principe de l’offre budgétaire, est identique à l’offre de prix normale, mais celle-ci tiendra compte des frais internes de l’entreprise ( surveillance des travaux, comptabilité, … ). L’offre de prix prendra en compte le montant des fournitures et dans ce cadre, le technicien devra consulter les fournisseurs de vannes, tubes et accessoires divers, afin d’obtenir les prix du jour, particulièrement pour les équipements en inox. Toutefois, pour une remise de prix budgétaire, il pourra récupérer des prix antérieurs et les réactualiser en adoptant une indexation moyenne annuelle de ± 3% ( durant ces dernières années ) en fonction du nombre d’années séparant la précédente offre de prix et la date de la nouvelle offre ( ex. Vanne à boule dn 80 Pn 10 en AISI 304, prix supposé 1990 = 250 € => prix actualisé = 250 x 1,03 22 ≈ 480 € , notons que l’exposant (22 ) correspond au nombre d’années entre 2012 et 1990 ). Il est évident qu’en appliquant cette méthode on peut se ‘’ planter ‘’. Aussi, le technicien devra avoir, dans ses dossiers, des guides au niveau des prix du marché et en cas de doute, consulter les fournisseurs. Au montant des fournitures, il faudra ajouter le prix de la main d’oeuvre, tiré du tableau FIG 2-93 et comprenant le supportage, le montant de la location des engins de levage et des échafaudages nécessaires. Lorsque l’addition est réalisée, il y a lieu d’ajouter, pour une offre budgétaire, un pourcentage de +/- 10% pour l’étude de la tuyauterie (plans, nomenclatures, calculs divers, surveillance du chantier, …). Il est souvent souhaitable, mais uniquement pour une offre budgétaire, d’affecter le montant global d’un coefficient = 1,2 afin de tenir compte des imprévus de toutes natures.

Remarque: Le tableau FIG 2-93 indique un barème des temps exprimé en 1/100 d'heure en fonction du ‘’ dn ‘’ de la tuyauterie et des tâches à réaliser. Il est toutefois possible de remplacer ce barème par le prix unitaire de la main d'œuvre en fonction, toujours, du type d'intervention.

4.2.1 DEFINITION DES POSTES UNITAIRES DU TABLEAU FIG 2-93

a) Pose tuyauterie:
Manutention, pose et réglage d’un mètre de tube mesuré selon son axe.

b) Coupe chanfrein+soudure : -Mise à longueur et coupe de l’élément de tuyauterie et son ébavurage.
- Chanfreinage nécessaire ainsi que les opérations de préparation, d’accostage, de réglage, de pointage et de soudure effectuées sur un élément de tuyauterie en position.

c) Piquage droit pénétrant:
- Découpe et chanfreinage des parties mâle et femelle
- Préparation d’assemblage
- Pointage
- Soudure de piquage formant un angle de 90° avec l’axe du tube.

d) Pose et soudure d’une bride WN ( à collerette ) :

- Mise à longueur
- Coupe des éléments de tuyauteries
- Opération de chanfreinage
- Opération de préparation, d’accostage, de réglage, de pointage et de soudure de la bride.

e) Pose et soudure d’une bride plate: Idem que pour le point d), mais sans pointage et soudure sur chaque face de la bride.

f) Pose d’un coude à 90° ou 45° ou d’une réduction concentrique ou excentrique:
- Mise à longueur ainsi que coupe de l’élément de tuyauterie
- Opération de chanfreinage
- Opération de préparation, d’accostage, de réglage, de pointage et de soudure du coude ou de la réduction sur l’élément de tuyauterie.
- Seule une soudure en rotation est prise en compte dans le prix, la seconde soudure est à ajouter selon le poste b).

g) Pose et soudure d’un Té: Mêmes opérations que pour le coude, mais avec la réalisation de deux soudures en rotation, la troisième soudure est à ajouter selon le poste b).

h) Pose vannes à 2 voies:
- Mise en place et réglage des vannes et accessoires de robinetterie comportant 2 raccordements à brides.
- Le façonnage de joints est à ajouter selon le poste k )

i) Pose vannes à 3 voies: Idem que pour le poste h), mais l’élément comporte trois raccordements à brides.

j) Pose de brides pleines:
- Mise en place du joint plein et réglage entre brides
- Le façonnage du joint est à ajouter selon le poste k)

k) Façon de joint:
Il comprend:
- La mise en place du joint entre brides
- La liaison des brides
- La mise en place des boulons et leur serrage.

l) Cintrage: Il comprend toutes les opérations nécessaires pour le cintrage à froid à l’angle désiré.

m) Essais hydrostatiques ou pneumatiques:

- Remplissage du réseau à inspecter
- Mise en pression
- Vérification de la résistance mécanique et de l’étanchéité du tube et des accessoires
- Vidange du réseau
- Ce prix comprend tout le matériel nécessaire à la réalisation des essais ( pompes d’épreuves, bouchons, brides pleines, joints d’épreuves ).

4.2.2 MODIFICATIONS DES PRIX UNITAIRES DE LA FIG 2- 93
a) Suivant le Pn( coefficient A )

Pn Ø16 ( ou série 150 lb ) ---------------------- A = 1
Pn 25 à Pn 40 ( ou série 300 lb ) ------------- A = 1,3
Pn 64 à Pn 100 ( ou série 400 à 600 lb ) -- A = 1,8
Pn > 100 ( > série 600 lb ) --------------------- A = 2,5 ( en première approximation, mais il est conseillé de prendre contact avec les constructeurs afin d’obtenir des prix corrects ).

- Ce coefficient ne s’applique pas à la pose des tubes, ni à l’essai de pression

- Les tubes et les accessoires suivent évidemment, au niveau de l’épaisseur, le Pn ou la série. Ils seront affectés du coefficient ( A ) correspondant.

b) Suivant la matière ( coefficient B )

Inox ----------------------------------- B = 1,2
Uranus ou similaire ------------------- B = 1,45
P11 ou 13CrMo44 --------------------- B = 1,7

- Ce coefficient ne s’applique pas à la pose des tubes, ni à l’essai de pression.

c) Majorations en fonction de l'épaisseur
- Pour dn £ 1'' ½

Les prix indiqués au tableau sont valables pour des épaisseurs allant jusqu'au Schedule 80 inclus.

Pour des épaisseurs supérieures on adaptera les majorations suivantes :

Schedule 80 < épaisseur < schedule 160 C = 1,6
Epaisseur > sch.160 C = 2,00

- Pour dn ³ 2''

Les prix indiqués au tableau sont valables pour des épaisseurs allant jusqu'au schedule 60 inclus.

Pour des épaisseurs supérieures on adaptera les majorations suivantes :




















Sch. 60 < épaisseur < sch. 120 C = 1,2

Sch. 120 < épaisseur < sch. 160 C = 1,6

Epaisseur > sch. 160 C = 2,00

d) Majorations pour travaux en hauteur
Les montants indiqués au tableau sont applicables pour travaux de tuyauteries exécutés au sol ou

jusqu'à une hauteur de 10 m max. (niveau de référence = niveau du sol ou à l'intérieur d'un plancher de bâtiment)

De 1,5 m à 10 m D = 1,3

De 10,01 m à 20 m D = 1,5

De 20,01 m à 35 m D = 1,75

Au dessus de 35 m D = 2,3

e) Travaux prestés sur siteK = 1,3
f) Chaudronnage d'extrémité pour préparation de "raboutage"

(Y compris retouche du chanfrein et soudure)

Reconstitution par chaudronnage et chanfreinage d'extrémités de tubes présentant des

ovalisations ou aplatissements.

E = 1,5 x (coupe chanfrein + soudure)

4.2.3 PRIX UNITAIRES DIVERS ( 2000 )
a) Supportage acier Inox

de 0 à 5 kg 11,70€ 14,2€
de 5 à 10 kg 10,2€ 12,4€
de 10 à 25 kg 8,2€ 9,92€
> 25 kg 5,7€ 6,7€

- Ce coefficient ne s’applique pas à la pose des tubes ni à l’essai de pression

b)
Peintures tuyauteries en ac. carbone ou similaire

- Tuyauteries : 29,8€/m² ( 1997 )
- Supportage : 1,5€/kg
- Retouches au droit des supports: 37,2€ par retouche

4.2.4 REMARQUE

Lorsque le constructeur doit commander les fournitures, à la demande du maître d’oeuvre ou de son délégué, il affectera un coefficient pouvant aller jusque 1,17 au montant des fournitures pour frais et soins ( nécessité de dialoguer avec le constructeur ).

4.2.5 EXEMPLE D’OFFRE DE PRIX
Soit une tuyauterie dn 150 Pn 40 en A333 G 6 ( équivalent au TT ST 35 N ) véhiculant de l’NH3 liquide. Radio = 100% représentée à la FIG 2- 88. Calculer le prix budget pour sa réalisation, sachant que le constructeur assurera la fourniture du matériel. Cette tuyauterie sera posée sur un rack.

PROJET: Manuel tuyauteries

ISO N° : 2-95 Matière: A333 G 6

Zone : Chapitre 4 Pn : 40 ; Radio: 100%;

Prix de la vanne dn 150 Pn 40 = 1450 €

Peinture tubes:

dn 150 ( f 168,3 ext ) surface extérieure = 0,5287 m² / m x 153 m = 80,9 m²

dn 15 ( pour mémoire )

Peinture coudes:

dn 150 ( f 168,3 ext) surface unitaire = 0,1894 m² x ( 8 - 1 ) = 1,33

S= 82,23 m²
263
Supports

31 supports ( distance +/- 6 m ) x 9 kg = 279 kg x 2,354 € /kg = 656 €

Retouches peinture:

31 x 58 € = 1798 €

Radiographies:

43 soudures dn 150 ( 3 films ) x 38 € = 1634,- €
2 ‘’ dn 15 ( 1 film ) x 13 € = 26,- €
1 ‘’ dn 80 ( 2 films) x 26 € = 26,- €

-----------------

S = 1686 €

Prix total de la tuyauterie = 23318,42 + ( 8379,6 x 1,17 ) + 3824 + 656 + 1798 + 1686 + ( 1459 x 1,17 ) = 42783,05€
Frais d’études = +/- 10% soit 4300 €
Prix total de la tuyauterie = 42783,05 + 4300 = 47083,05 €

Note: les prix sont donnés à titre indicatif, le responsable chargé du budget devra consulter les différents fournisseurs et/ou constructeur avant d'établir le budget définitif.

4.2.6 OFFRE DE PRIX POUR L’ISOLATION
Pour ce faire, le technicien procédera au relevé des accessoires et longueurs droites de tuyauterie à partir de plans, isométriques, avec ou sans nomenclature, ou encore, fera un relevé sur place, si la tuyauterie est terminée ou que son isolation doit être remplacée.

Afin de simplifier le travail, chaque accessoire aura une équivalence en longueur droite de tuyauterie, comme indiqué au tableau FIG 2-96.




1​
2​
3​
4​
5 & 8​
6​
Diamètre​
Coudes 3D​
Brides
(la paire)​
Vannes:​
- vissées
- soudées
- à brides
Courbes
(longueur X)​
Tés et piquages​
Réductions et aplatis​
45°​
90°​
½" à 2 ½"​
0,5 m​
0,7 m​
1,5 m​
2,5​
2​
0,7 m​
0,5 m​
3" à 5"​
0,5 m​
0,7 m​
1,5 m​
2,5​
2​
0,7 m​
0,5 m​
6" à 8"​
0,5 m​
1,2 m​
1,5 m​
2,5​
2​
0,7 m​
0,5 m​
9" à 12"​
1,1 m​
1, 5 m​
1,5 m​
2,5​
2​
0,7 m​
0,5 m​
14" à 24"​
1,7 m​
2,2 m​
1,5 m​
2,5​
2​
0,7 m​
0,5 m​
25" à 30"​
2,3 m​
3,1 m​
1,5 m​
2,5​
2​
0,7 m​
0,5 m​

Suivant le cas, les équivalences peuvent être additionnées.

FIG 2-96

Remarque: Les longueurs droites seront mesurées d’axe en axe sur isométriques, plans ou sur installation terminée. Il sera tenu compte de longueur équivalente fictive afin de couvrir les frais supplémentaires de découpes, et de mise en forme des différentes pièces rencontrées sur les tuyauteries.

- Les courbes seront mesurées à l’extrados avec application d’un coefficient d’équivalence
- Les caissons isolants divers sont comptés à la pièce, en fonction des accessoires inclus dans celui-ci
- Les pièces particulières sont comptées à la pièce avec application d’un coefficient d’équivalence
- Dans le cas de tuyauteries groupées, elles seront comptées comme des tuyauteries individuelles, le prix étant multiplié par le nombre de tuyauteries reprises dans une même enveloppe.

Il suffit donc au technicien chargé de la remise d’offre de demander, aux fournisseurs, des tableaux de prix en fonction du ‘’ dn ‘’, de l’épaisseur et du type d’isolant.

ex. Polyurethane eps 50 mm tube dn 50 à 54 €/m

Coquilles de laine de roche
eps 100 mm tube dn 200 à 58,50 €/m
" dn 300 à 71,10 €/m
" dn 350 à 75,40 €/m
" dn 400 à 81,81 €/m
Prix 1999

Coquilles de laine de roche
eps 140 mm tube dn 300 à 107,85 €/m
" dn 350 à 114,10 €/m

Matelas/treillis "Rockwool 160" eps 70 + 60 mm dn 250 + revêtement tôle alu 0,8 mm à 118,60 €/m (prix 2002).

 
Dernière édition:

Membres en ligne

Aucun membre en ligne actuellement.

A voir

Haut