Soudage des aciers inoxydables austéno-ferritiques

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1) Les aciers inoxydables austéno-ferritiques
Les aciers inoxydables austéno-ferritiques, le plus souvent appelés aciers inoxydables duplex sont utilisés pour leur ténacité et leur résistance à la corrosion. Ces aciers sont en pleine expansion.

Ces nuances austéno-ferritiques présentent après un traitement d’hypertrempe une structure formée moitié de ferrite et moitié d’austénite. La principale source d’austénite est du à l’azote.
On divise les aciers inoxydables austéno ferritiques en 4 groupes :
-faiblement alliés : type 23Cr4Ni0,1N2
-alliés au Molybdène: type 22Cr5Ni3Mo0,17N2
-duplex à 25% de Cr : type 25Cr7Ni3Mo0,2N2 (+Cu)
-super duplex : type 23Cr7Ni3,5Mo0,25N2(+Cu +W)
Ces aciers ont une soudabilité différente.

2) Les structures austéno-ferritique
On peut comparer leur soudabilité à celle des aciers austénitiques avec quelques particularités.
Les produits d’apport devront être choisis de manière à obtenir un métal fondu austéno-ferritique dont la proportion de ferrite/austénite reste la même que celle du métal de base.
Les produits d’apport auront la même composition que le métal de base avec en plus 2 à 3% de Nickel ou de l’Azote pour reformer l’austénite.
Le métal d’apport le plus courant est composé de 22% de Chrome, 9% de Nickel et 3% de Molybdène. Ce métal d’apport contient de l’azote qui est gammagénisant, ou austénisant.
Le préchauffage est formellement déconseillé, car cela entrainerait une formation de criques ou un phénomène de précipitation de carbures de chrome aux joints des grains.
On utilise des éléctrodes de petits diamètres, sous faible intensité pour réduire l’échauffement du métal de base. La température entre les passes aux abords du joint ne devra pas excéder 150°C. Un traitement de détensionnement ou de relaxation peut ètre éxécuté à une température de 475 à 525°C

3) Quelques nuances d’aciers inox austéno-ferritiques:

Désignation européenne selon NF EN 10088-2

Désignation numérique

Aptitude à la conformation à froid (pliage, emboutissage, profilage)

Soudabilité

Résitance à la corrosion

Particularités

 

Exemples d’applications

X5CrNiMo17-12-2

1.4401

Facile à mettre en oeuvre par conformation

Très bonne soudabilité

Excellente résistance à la corrosion

– Chaudronnerie

– Cuverie vinivole

X2CrNiMo 17-12-2

1.4404

Très facile à mettre en oeuvre par conformation

Excellente soudabilité

Excellente résistance à la corrosion

– Nuance Molybdène à très bas carbone

– Tubes
– Citernes routières
– Chaudronnerie
– Ballons d’eau chaude

X2CrNiMo 18-14-3

1.4435

Très facile à mettre en oeuvre par conformation

Excellente soudabilité

Excellente résistance à la corrosion

– Nuance haut Molybdène à très bas carbone

– Cuves pour produits chimiques et alimentaires
– Applications marines

X6CrNiMoTi17-12-2

1.4571

Facile à mettre en oeuvre par conformation

Excellente soudabilité

Excellente résistance à la corrosion

– Nuance stabilisée Titane pour soudage

– Industrie chimique et pétrolière

X1NiCrMoCu25-20-5

1.4539

Très facile à mettre en oeuvre par conformation

Très bonne soudabilité

Excellente résistance à la corrosion

– Super austénitique
– Excellente tenue à la corrosion

– Echangeurs
– Chimie

X18CrNi23-13

1.4833

Mise en oeuvre par conformation moyenne

Très bonne soudabilité

Très bonne résistance à la corrosion

– Résistance à l’oxydation à chaud jusqu’à 1050°C

-Gaines de résistances

X8CrNi 25-21

1.4845

Mise en oeuvre par conformation moyenne

Très bonne soudabilité

Très bonne résistance à la corrosion

– Résistance à l’oxydation à chaud jusqu’à 1100°C

Equipements de fours

Vous cherchez un poste à souder ? Carrefour et Habitat et jardin proposent ces postes à acheter en ligne au prix le plus bas.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •