Calcul de coûts des soudures TIG

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après le document pour calculer les couts des soudure MAG, voici cette fois les barèmes de soudage pour le procédé TIG :

Toujours repris du même sujet de BTS ROC, voici comment calculer les coûts de soudage en TIG:

Le sommaire du document « Calculer les coûts en soudage TIG« :

1) Barème de soudage en bord à bord et une passe
2) Barème de soudage en bord à bord, plusieurs passes et chanfrein en V
3) Barème de soudage en angle intérieur
4) Comment utiliser les barèmes de soudage TIG

1) Barème de soudage en bord à bord et une passe :

Vd : Volume de métal déposé
Pm.a : Masse de baguette d’apport utilisée
T : Temps de soudage
G : Volume de gaz consommé
Nb Kwh : Nombre de Kilowattheures consommés

Schéma préparation soudure TIG 1 passe

Tableau soudure TIG 1 passe

2) Barème de soudage en bord à bord et chanfrein en V, plusieurs passes:

(sans reprise envers). Seule la passe en fond de chanfrein est réalisée en TIG. Le remplissage du chanfrein se fait soit par électrode enrobée, soit en soudage MAG pour les aciers non ou faiblement alliés et en MIG pour les aciers fortement alliés
Vd : Volume de métal déposé
Pf : Masse de fil fondu
Lf : Longueur de fil fondu
T : Temps de soudage
G : Volume de gaz consommé
Nb Kwh : Nombre de Kilowattheures consommés

Schéma préparation soudure TIG plusieurs passes, chanfrein en V

Tableau soudure TIG plusieurs passes, chanfrein en V

3) Barème de soudage en angle intérieur :

Vd : Volume de métal déposé pour 1 mètre de soudure
Pf : Masse de fil fondu
Lf : Longueur de fil fondu
T : Temps de soudage
G : Volume de gaz consommé
Nb Kwh : Nombre de Kilowattheures consommés

Schéma préparation soudure TIG en angle intérieur

Tableau soudure TIG en angle intérieur

4) Comment utiliser les barèmes de soudage TIG:

Les choix des diamètres et des vitesses de fil, ainsi que les autres valeurs figurant sur les différents barèmes ne sont données qu’à titre indicatif ; ils constituent des paramètres moyens en soudage TIG permettant d’établir des devis estimatifs réalistes.
Les différents barèmes permettent, pour le soudage à plat des aciers non alliés ou faiblement alliés, en soudage TIG, de définir les coûts prévisionnels en métal d’apport, gaz de protection et énergie électrique. Ils permettent aussi d’estimer le temps consacré à l’opération de soudage. Ces temps indiquent le temps de fusion des fils électrodes. Pour connaitre le temps réel de l’opération de soudage, il faut tenir compte du coefficient d’utilisation du poste.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •