Choisir la teinte du verre de soudage (TIG, MAG, MIG, EE)

  • 7
  •  
  •  
    7
    Partages

La protection des yeux pendant le soudage est primordiale.

La norme CE-EN 379+A1 de 2009 propose un tableau qui permet de choisir la teinte en fonction du procédé et de l’intensité.

J’ai adapté ce tableau pour en faire une affiche qui permettra aux soudeurs débutants, mais aussi aux plus expérimentés de choisir correctement la teinte de leur verre.

Une teinte trop faible peu être nuisible a votre vision, tout comme une teinte trop importante peut être gènante aussi.

Voici donc mon affiche et le tableau de la norme.

1) Affiche permettant de choisir la teinte du verre

Les teintes des verres de soudage
Les teintes des verres de soudage

2) Tableau de la norme CE-EN 379:2009

tableau-norme-verre-soudage-teinte
tableau-norme-verre-soudage-teinte

3) Remarques

3-1) Pour un numéro d’échelon correspondant aux conditions de travail spécifiées dans les Tableaux, la protection dans les domaines de l’ultraviolet et de l’infrarouge est suffisante, le Tableau 1 ayant été établi pour qu’il en soit ainsi. Le recours à un numéro d’échelon supérieur n’assurerait pas nécessairement une meilleure protection et présenterait en revanche les inconvénients indiqués en 3-3.

3-2) Lorsque l’utilisation des filtres choisis à partir des tableaux procure une sensation d’inconfort, il convient d’examiner les conditions de travail et la vue de l’opérateur.

3-3) Il peut être dangereux d’utiliser des filtres de numéro d’échelon trop élevé (trop foncé) car cela obligerait l’opérateur à se tenir trop près de la source de rayonnement et à respirer des fumées nocives.

3-4) Pour des travaux effectués en plein air sous une forte lumière naturelle, il est possible d’utiliser un filtre de protection de numéro d’échelon immédiatement supérieur.

  • 7
  •