Cotation des isométriques

rocdacier

Admin
Admin
Membre échange
Weld Club

3.4 LA COTATION DES ISOMETRIQUES

1. Choix des cotes


On déterminera la définition des origines et la répartition des cotes selon les différentes fonctions à assurer, ainsi que les indications du plan d'ensemble.

Le cumul des cotes se fera en tenant compte du déroulement de chaque phase de fabrication ou de montage. Il y a toujours intérêt d'écarter la cotation du tracé de la tuyauterie afin qu'elle soit plus apparente.

En cas ou aucun appareil ne figure sur l'isométrique, il faut situer le tronçon de tuyauterie par rapport à la colonne ( béton ou métallique ) la plus proche. Indiquer le repère de celle-ci et figurer ses axes d'orientation.


2. Méthode

Autant que possible, les cotes seront groupées et tracées suivant les directions de ce plan Fig 4-71 a. Il ya lieu d'éviter autant que possible de croiser les cotes Fig 4-71 b.

3. Cotation d'éléments obliques

Ces cotes seront disposées comme indiqué aux Fig 4-72 (a,b). Toutefois, afin de ne pas pas surcharger la ligne, il est possible de procéder au déport des cotes sur un triangle projeté dans un plan parallèle à l'élément oblique et on donne l'angle que fait l'élément oblique avec l direction remarquable Fig 4-72 (c,d). Ne pas oublier d'indiquer le niveau des parties horizontales.


4. Cotation de la robinetterie

a) A l'axe pour les assemblages par :

- Manchons soudés ( socket ), manchons taraudés, bouts filetés et emboîtement Fig 4-73 d.

b) A la face des brides pour les assemblages par brides Fig 4-73 a,b,c en tenant compte des joints.


c) Aux extrémités pour les assemblages par : Bouts à souder et raccords à souder Fig 4-73.

N.B : Pour rendre la lecture et la cotation plus facile, on adoptera soit le plan vertical, soit le plan horizontal pour l'orientation du corps de robinets, des brides, etc … Dans la majorité des cas, on constatera une prédominance du plan vertical. Fig 4-73 g,h,i


d) Exemple de réalisation



e) Calculs des angles de coudage et des longueurs droites réelles

Pour illustrer ces calculs, nous partirons de la Fig 4-75, afin de calculer l'angle de coudage en B et en C afin de pouvoir déterminer les longueurs droites ( longueur de coupe ) des tronçons AB et BC.

Coude 3D dn 80 => R = 114,5 mm

- Calcul de BB' : BB' =
= 2441,3 mm

- Calcul de BC : BC =
3714,3 mm

- Calcul de l'angle β(B)

Cos β(B) =
= 0,6573 => β(B) ≈ 48°55'

mB = R . tan
= 114,5 x tan
≈ 52 mm avec h = 50 mm et l'espacement d'accostage = 1,5 mm nous obtenons pour AB ( découpe ) = 1500 – 50 – 52 – 2 x 1,5 = 1395 mm

- Calcul de l'angle β(C)

Β(C) = 90° - 48°55' = 51°05'

mc = R . tan
= 114,5 x tan
≈ 71 mm

Nous obtenons la longueur droite de découpe pour BC = 3714,3 – 52 – 71 – 2 x 1,5 = 3588,5 mm
 
Dernière édition:

Membres en ligne

Aucun membre en ligne actuellement.

A voir

Haut