Représentation des isométriques

rocdacier

Admin
Admin
Membre échange
Weld Club

3.3.3 REPRESENTATION DES ISOMETRIQUES ( principes )


1. Nombre de lignes par isométrique
- Eviter au maximum de surcharger les isométriques, ainsi que les croisements ou de superposer des traits. Si cela n'est pas possible, il faut interrompre une partie de la ligne Fig 4-57.
- Sauf dans le cas de lignes symétriques ou de petits tronçons, ne prévoir qu'une seule ligne par isométrique.
- Pour plus de clarté, une ligne compliquée sera subdivisée en plusieurs isométriques ( isos ).

2. Le trait

- Il aura environ 1 mm d'épaisseur, l'exception des accessoires ( vannes, réductions, fonds bombés, tubulures, …. ) qui auront une épaisseur de 0,5 mm.

3. Direction du fluide


- Elle sera indiquée par une flèche noircie sur la tuyauterie en se référant au P&ID.

4. Les pentes
Les pentes inférieures à 2 cm/m ne seront pas figurées sur les isométriques, mais seront représentées par le signe conventionnel indiqué à la Fig 4-58 b. Dans les autres cas, elles
seront dessinées suivant La Fig 4-58 a.


5. Les changements de direction dans 1 ou 2 plans

- Les changements de direction autres que 90°, se feront suivant la digonale d'une surface rectangulaire. Les hachures peuvent suivre l'une ou l'autre des deux droites qui définissent le plan horizontal ou vertical.
- Changement de direction dans un plan

a) Plan horizontal Fig 4-59 a & b


- Les hachures suivent l'une ou l'autre des deux droites qui définissent le plan horizontal.

b) Plan vertical : Frontal Fig 4-60 a & b et De bout Fig 4-60 c & d


- Les hachures sont toujours verticales


- Les hachures sont toujours verticales

Remarque : La représentation de l'orientation d'une commande de robinetterie est soumise aux mêmes

Règles que les changements de direction d'un tube dans un plan.

- Changement de direction dans 2 plans

Le principe est d'inscrire la tuyauterie ( diagonale ) dans un parallélépipède rectangle Fig 4-61


L'intersection des deux plans qui contiennent le triangle respectivement le triangle figurant le déport horizontal et le triangle figurant le déport vertical correspondant à l projection de la ligne de tuyauterie sur le plan horizontal.

6. Croisement de lignes Fig 4-62

Lorsqu'un croisement apparaît sur l'isométrique, la ligne située à l'arrière plan est interrompue excepté si des détails appartenant à cette ligne doivent être montrés. Dans ce cas, ce sera la ligne située à l'avant qui sera interrompue. Cette façon de procéder est néanmoins à éviter dans la mesure du possible et il sera donc préférable de procéder comme le montre la Fig 4-62.



7. Position des vannes et accessoires

- Position du volant des robinets ( ou de tout autre mode de commande ) Fig 4-63


- Principe de positionnement des vannes et brides : La face de joint des brides et vannes seront représentées dans le même plan qui contient l'ensemble des éléments placés près des brides Fig 4-64 et 65.


8. Les équipements

Seule la tubulure sur laquelle se connecte, la tuyauterie sera figurée en trait fin ( 0,5 mm ) et positionnée. Toujours mentionner le type de bride Fig 4-65 et 4-66.


9. Les soudures
Elles seront représentées par un point ou une ellipse pleine. Elles porteront l'indication SC ou SM si elles sont exécutées sur chantier ( au montage ). Fig 4-66

Note

a) La distance normale entre deux soudures est de 50 mm.

Les soudures de chantier seront étudiées en tenant compte d'impératifs tels que : supports, passage dans un plancher de travail ou d'un mur, emplacement des appareils, facilité d'exécution et possibilité de transport.

b) Les surlongueurs de montage sont indiquées à côté de la


Tuyauterie ( ex. 3600 (+100) ). La soudure de chantier SC donne l'emplacement de cette surlongueur. Il y a souvent intérêt à placer cette soudure au voisinage d'une bride ou d'un coude.

10 Les tenants et aboutissants

Ils seront clairement indiqués: numéro ou nom de l'équipement sur lequel la ligne se raccorde. Coordonnées de cet équipement, niveau de la tubulure, etc, …

Lorsqu'une ligne est trop longue ou trop complexe pour faire l'objet d'un seul isométrique, indiquer de façon visible le numéro de plan de la suite ( Suite voir ISO N° …. ).

Une ligne doit être scindée au droit d'une pièce de forme ( bride, coude, té, … ). Les parties de lignes ne faisant pas partie de l'isométrique seront représentées en traits interrompus. On procédera de la même façon pour les lignes adjacentes.

11. Régulation, évent, drain : Les prises de régulation, les évents et les drains seront seulement positionnées avec renvoi à des plans standards ou des spécifications ( Spec N° …. ) ou encore à un détail réalisé sur l'iso par exemple.


12. Les supports

Ils seront repérés sur l'isométrique avec renvoi à des spécifications ou à des plans.



13. Récapitulation du matériel de l'isométrique

a) Matériel nécessaire à la fabrication:

- Liste des tubes : Ф ext + eps ( schédule ), matières ( codes ), quantités
- Liste des coudes, tés, réductions, brides, caps, …. Avec diamètre, désignation, série, matière, codes, quantités.

b) Matériel de montage : robinetterie, boulonnerie, joints, divers, avec les mêmes indications que ci-dessus.

c) La liste des divers supports

Remarque : La liste du matériel ( a ) et ( b ) peut être réalisée sur une feuille indépendante de l'isométrique ( Fig 4-69 et 70 )
 
Dernière édition:
Haut