Dispôsition et arrangement des tuyauteries, généralités

rocdacier

Admin
Admin
Membre échange
Weld Club

CHAPITRE 2: DISPOSITION ET ARRANGEMENT DES TUYAUTERIES
2.1 REGLES ET CONSEILS GENERAUX

2.1.1 DANS LES UNITES


Les tuyauteries process et de service seront aériennes, sauf cas particuliers. Elles seront groupées, autant que possible, sur un pipe-rack ( râtelier )

2.1.2 CHANGEMENT DE DIRECTION

Tout changement de direction doit s'accompagner d'un changement de niveau
. Il y a lieu d'éviter les coudes et les Tés à plat, aussi bien sur pipe-rack qu'ailleurs, surtout lorsque les lignes sont groupées en nappes, ceci afin de ne pas gêner le passage des lignes perpendiculaires ( FIG 4-8 ). Eviter les lignes obliques ( sauf s'il existe un impératif process ) aériennes ou en caniveaux. Toujours penser aux autres lignes et aux autres caniveaux.


2.1.3 PRINCIPES IMPORTANTS

NE JAMAIS ENCOMBRER L'ESPACE.
Le dessinateur en tuyauteries ne doit , en aucun cas, modifier les données de l'implantation et du P&ID, surtout si ces modifications ont une influence sur le procédé.

Dans le cadre imposé par les données, par les contraintes dues aux efforts de dilatation et par le souci du prix de revient, le dessinateur devra procéder à l'installation des tuyauteries en tenant compte de la clarté, de l'esthétique d'ensemble, de la facilité de conduite de l'installation et d'entretien.

Dans le cas d'installations partielles, ne pas étaler les tuyauteries sans raison, penser qu'il peut être ajouté d'autres tuyauteries par exemple. Eviter la multiplication des points bas ( purges ).

Ne pas installer les tuyauteries sur le sol, sauf nécessité absolue. En tout cas, ces tuyaux ne devront pas se trouver à travers des allées ou des passages, ils ne devront pas constituer une gêne permanente ou un danger, penser à placer des petites passerelles pour passer au-dessus de ces tuyauteries.

Pas de tuyauteries barrant les planchers, les passerelles, les escaliers ou toute zone de passage dans les diverses structures.

Penser aux purges, la hauteur libre minimale sous la génératrice inférieure du tuyau = 250 mm.

Hauteurs libres sous tuyauteries( y compris calorifuge, brides, vannes, ..... )

3,5 m hors de zones de roulage et des chemins d'accès principaux, sauf impossibilité absolue.
2,5 m sous tuyauteries entre appareils ( groupes de pompes, batteries d'échangeurs, etc... )
2,2 m au-dessus des plateformes et passerelles

Espaces libres minima

0,9 m entre éléments tubulaires
0,75 m entre massif des pompes
1,2 m pour opérations techniques

Penser aux purges, s'il y a lieu ( hauteur libre minimale sous la génératrice inférieure du tube = 250 mm ).

Ne pas faire passer la conduite trop près des structures ; penser au supportage, au calorifugeage, à la peinture et aux soudures de montage, par exemple.
 
Dernière édition:

Membres en ligne

Aucun membre en ligne actuellement.

A voir

Haut