Pénétration tangentielle et sur courbes

rocdacier

Admin
Admin
Membre échange
Weld Club

4.5 PENETRATION TANGENTIELLE CYLINDRE-CYLINDRE Fig 4-96

Le procédé est identique à celui des paragraphes 4.3 et 4.4. Mais dans ce cas, une génératrice de la tubulure est tangente au cylindre pénétré ( appelé collecteur ); les axes sont décalés Fig 4-96

4.6 PENETRATION SUR COURBEFig 4-97

4.6.1 DEVELOPPEMENT DU CYLINDRE B

Tracer une droite AB perpendiculaire à l'axe EF; porter sur cette droite le développement de la tubulure et diviser celui-ci en 16 divisions égales ( par exemple ). Par chacun des points de division, mener des perpendiculaires à AB ; ramener sur ces perpendiculaires, au moyen de // à AB, les points de pénétration de 1 à 9. On détermine ainsi, les points 1", 2", 3", 4", 5", 6", 7", 8" et 9". En réunissant ces points par une courbe, on obtiendra le développement de la ligne de coupe de la tubulure.


4.6.2 PENETRATION DANS LE COUDE

Diviser le demi-cercle de la tubulure ( dans le PH et le PV ), en parties égales ( exemple : 8 div. = );

tracer dans le PV, les génératrices passant par les points de division. Par les points 2, 3, 4, 5 du PH, mener des parallèles à l'axe CD qui couperont le cercle du coude en a, b, c, d. Ramener ces points au moyen de parallèles à l'axe EF en a', b', c' et d' sur la droite OG perpendiculairement à EF. Du point O comme centre, décrire des arcs ayant pour rayons Oa', Ob', Oc', Od' qui rencontreront les génératrices en 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et détermineront les points de rencontre de la tubulure et du coude.

4.6.3 REMARQUE CONSTRUCTIVE

Le traceur, après avoir réalisé l'épure et le développement de la tubulure, procédera au traçage de cette dernière, puis c'est le tuyauteur qui procédera à la découpe et au chanfreinage. Il lui suffira de placer la tubulure sur le coude, tracer, puis il pourra découper la pénétration et meuler.
 
Dernière édition:
Haut