Traçage des coudes à onglets

rocdacier

Admin
Admin
Membre échange
Weld Club

4.7 COUDES A ONGLETS ( à segments ) Fig 4-99a,b,c


4.7.1 TRACAGE DU COUDE

Sur une droite, élever une perpendiculaire.Du point O pris comme centre, tracer un arc de cercle égal au rayon de cintrage, on divise cet arc en autant de fois de viroles entières multipliées par deux. Joindre chaque intersection au point de centre ( O ) Fig 4-98. Tracer deux arcs de cercles, un de rayon intérieur du coude et l'autre d'un rayon extérieur du coude. Aux points A et B, élever une perpendiculaire. Le point de rencontre de ces deux perpendiculaires avec la première division ( 1 ), donnera la première demi-virole.

Ensuite, on trace en C et D deux tangentes aux arcs qui seront perpendiculaires à la division deux et on obtient une virole entière. On procède de la même manière pour les autres viroles en sautant à chaque fois une division.

4.7.2 DEVELOPPEMENT D'UN COUDE A ONGLETS


a) Placer les trois segments dans un même cylindre droit ayant pour hauteur la somme des axes des segments ( a,O2 + O2,O1 + O1,b ) soit : L/2 + L + L/2 ou encore ( L/2 x 4 = 2L ) mesurés sur la Fig 4-99a. Attention de bien mesurer toutes les génératrices du contour apparent extérieur et vérifier la hauteur du cylindre obtenu.

b) Développer le cylindre droit, diviser et numéroter, tracer la transformée de la section Jv,Iv. Les coupes 3av, 7av et 3bv, 7bv étant symétriques, on construit le segment B. En portant la même ouverture de compas r, r1 etc ….. de part et d'autre de l'axe. Les segments A et C se trouvent construits en même temps que le segment B.

c) Remarques : - Ce qu'il ne faut pas faire ->Prenons par exemple un coude à onglets à trois segments. Les segments étant cylindriques, dont la section



Droite gh est une ellipse, dont le développement présente beaucoup de difficultés. En outre, si cette section droite est un cercle, les sections a, b sont des ellipses. L'intersection avec une tuyauterie cylindrique étant, de ce fait, impossible, à moins de " beurrer " ou rabattre la tôle ,ce qui est interdit.

- Pour le développement sur tôle, on procède comme indiqué à la Fig 4-99c, c'est-à-dire en prenant pour démarrer la génératrice moyenne ( forme d'un poisson ). Sur un tube, on commence pr la plus petite génératrice ( 3a, 3b ) et on porte le développement sur le tube en inversant les axes Fig 4-101.

d) remarque constructive : Le traceur réalisera l'épure et le développement d'une virole entière. Ensuite, il tracera deux axes sur le tube et placera le développement sur celui-ci et tracera en alternant autant de viroles entières plus deux demi-viroles en décomptant les saignées. Il restera au tuyauteur à découper droit et chanfreiner à la meuleuse en faisant attention au chanfrein naturel. Pointer les éléments en faisant attention au chanfrein naturel.
Pointer les éléments en laissant la courbe un peu plus ouverte. Procéder au contrôle final après soudage et rectifier s'il y a lieu.
 
Dernière édition:
Haut