Sollicitations en compression, hypothèses et généralités

rocdacier

Admin
Admin
Membre échange
Weld Club
CRCI Creusot


4.1 DEFINITION



Un solide homogène et isotrope de courte longueur, est soumis à la compression lorsqu’il est sollicité par deux charges uniformément réparties, directement opposées et dirigées vers l’intérieur du solide suivant sont axe longitudinal. Ces charges tendent à raccourcir le solide ( Fig. 4-1).

1346

4.2 HYPOTHESES SUR LE SOLIDE



Au chapitre 3, nous n’ avons pas éprouvé de difficulté à définir le cas idéal d’une barre rectiligne sollicitée à la traction. Dans le cas de la compression, le problème est plus complexe. Pour s’en rendre compte , prenons une latte en plastique ( Fig. 4-2). Lorsque la force F atteindra une certaine valeur, la latte fléchira. Cette flexion latérale s’appelle le ‘’Flambage ‘’ qui est un phénomène d’instabilité très dangereux, car il s’accentue très rapidement jusqu’à la rupture. Ce phénomène sera étudié plus loin dans cet ouvrage.

Nous avons précisé que la compression sans instabilité concerne les pièces courtes ( mais pas trop ). Par expérience, pour qu’il y ait compression ( simple ), il faut que :

Pour une section rectangulaire Fig. 4-3: a
1344
b
1345
1,5 a et que 3 b < L < 8 a
Pour une section circulaire Fig. 4-4: 3 d < L < 8 d
Pour une section quelconque Fig. 4-5 : on adopte d = diamètre du cercle inscrit 3 d < L < 8 d

1347

Au delà de 8.a et 8.d il peut y avoir flambage et le calcul sera totalement différent de celui de la compression.

 
Dernière édition:

Membres en ligne

Derniers cours

  • A voir

    Haut