Utilisation des lyres de dilatations, compensateurs et flexibles

rocdacier

Admin
Admin
Membre échange
Weld Club

5.3.3 UTILISATION DES LYRES DE DILATATION ( Fig 3-220 )

La lyre de dilatation sera située dans le même plan que la longueur droite envisagée et entre 2 points fixes de la conduite dont elle doit reprendre la dilatation ( ou contraction ) et sera , si possible, placée au milieu de ce tronçon. Le principe de calcul est identique à ce que nous avons énoncé dans le cadre des bras libres. La seule différence réside dans le fait que pour calculer la valeur de ( H ) on adopte la valeur de Dl/2 au lieu de Dl.

Remarque: si la lyre ne peut être placée au milieu d'une longueur droite, le support ( G ) devra être remplacé par un point fixe ( 2 tracés en S ) et on calculera H pour la plus grande longueur. Tout ce qui a été exprimé pour les supportages restent d'application pour les lyres.

5.3.4 LES COMPENSATEURS ET LES FLEXIBLES
1. Les flexibles: Leur utilisation sera limitée au niveau de leur diamètre ( dn 32 max ).

- Ils seront toujours disposés en U ( FIG 3-255 )
- Si le flexible est disposé dans un plan horizontal, il faudra veiller à ce que sa boucle soit parfaitement supportée.
- Il y a lieu d'établir un point fixe proche du flexible
- Veiller à réaliser des supports coulissants avec frottement minimum
- Attention aux rayons de courbure ( rappel : voir chapitre 4 )












2. Les compensateurs

a) Compensateurs en matière plastique ( Fig 3-223 et 3-224 )

Ces compensateurs sont généralement constitués de deux tubes coulissants l'un dans l'autre et dont l'étanchéité est réalisée au moyen de joints toriques ou pour les grands diamètres d'une tresse de bourrage en PTFE incluse dans un presse-étoupe. Il faut évidemment veiller à un excellent alignement des conduites et ce système ne sera utilisé que pour des fluides faiblement chargés. Par contre, ils permettent un débattement important.

Compensateurs en caoutchouc, en PTFE et métalliques: pour rappel voir chapitre 4. Toutefois, il a lieu , ici, de choisir des compensateurs très souples afin que les forces de dilatation soient toujours supérieures à la raideur du compensateur.
 
Dernière édition:
Haut