Intensité de soudage du poste à souder à l’arc EE

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Suite du chapitre 4 de l’ouvrage de Jean MATON qui traite du soudage manuel à l’arc avec électrode enrobée

Vous pouvez aussi consulter le cours précédent qui traite du principe, de l’amorçage et du poste à l’électrode de manière générale ou le sommaire . Dans cette deuxième partie nous allons présenter le fonctionnement des postes à souder à l’arc à l’électrode enrobée …

Sommaire:
4.4.1 Intensité de soudage
4.4.2 Courbes caractéristiques plongeantes de l’intensité et de la pression
4.4.3 Les capacités du poste de soudage

4.4.1 Intensité de soudage

La puissance, ou chaleur, dégagée par l’arc, est fonction de l’intensité électrique mesurée en Ampères ( A ). En règle générale, si vous avez une intensité élevée, l’amorçage en sera facilité, mais la vitesse de fusion de l’électrode sera trop rapide et les projections seront plus importantes. A l’inverse, si vous avez une intensité faible l’amorçage sera difficile. . Il y aura donc un risque de défaut de collage
( métal d’apport qui ne pénètre pas le métal de base et un manque de pénétration. La valeur de Is ( maxi-mini ) est indiquée par le fabricant d’électrodes sur les paquets. Le réglage de l’intensité dépend du diamètre de l’électrode et du type de cordon à réaliser mais aussi du tableau de procédé de soudage.

Pour le procédé SMAW :
  • En soudage plat : Is = 50 x ( Ø électrode – 1 )
  • En soudage en angle intérieur : Il faut : 20% de plus qu’en soudage sur plat soit :
    ( Is = 60 x ( Ø électrode – 1 )
  • En soudage en angle extérieur : Il faut 20% de moins qu’en soudage sur plat soit :

Soit Is = 40 x ( Ø électrode – 1 )

Ces réglages sont des valeurs approchées qui doivent être ajustées en fonction des soudeurs.
Notons qu’au delà de IS = 200A, il faut un poste triphasé.

Le réglage peut être réalisé :

  • En continu via un shunt que l’on introduit dans le cadre frontal du poste.
  • Par paliers, au moyen de la presse intermédiaires sur l’enroulement secondaire. On choisit des rapports différents entre primaire et secondaire d’où les courants de soudage différents.
N.B : L’intensité maximale de soudage qu’un poste peut fournir, est composé entre 100 et 1200A selon la puissance de la machine.

4.4.2 Courbes caractéristiques plongeantes de l’intensité et de la pression

Les postes de soudage ( générateurs ) à l’arc à l’électrode enrobée sont à caractéristiques plongeantes, c’est-à-dire que lorsque la hauteur de l’arc électrique est modifiée ( par le mouvement de l’électrode par le soudeur ), l’intensité du courant est modifiée très faiblement ( Fig 4-7 ). L’intensité du courant de soudage diminue lorsque la longueur d’arc augmente. Inversement, lorsque la longueur d’arc diminue, l’intensité augmente.


Fonctionnement du poste à souder
Fonctionnement du poste à souder

Fonctions complémentaires:

Elles existent sur certains poste de soudage.

  • Puissance d’arc : Fonction ( bouton de commande ) qui empêche l’électrode de coller à la pièce en augmentant le courant pendant le soudage quand l’arc devient trop court, ce qui permet d’avoir un arc très régulier ( Fig 4-8 ) et affiner les réglages lors du travail en position, ainsi que de pouvoir utiliser une plus grande variété d’électrodes.
  • Surintensité à l’amorçage : Fonction ( bouton de commande ) permettant une augmentation ponctuelle du courant ( 0,5 s ) au démarrage ce qui permet un amorçage franc et rapide, en supprimant le collage et les défauts métallurgiques en début de soudure.
  • Anti-collage : Fonction supprimant le courant de soudage en cas de collage prolongé de l’électrode dans le bain de fusion. L’électrode est plus facile à détacher, le coup d’arc est évité, l’opérateur et le matériel sont protégés des amorçage intempestifs.

4.4.3 Les capacités du poste de soudage

1. L’isolation : Le poste à souder est un transformateur électrique produisant un courant pouvant être dangereux pour le soudeur. Pour éviter les électrisations et les électrocutions, le poste à souder est isolé au moins en catégorie IP23 ( voir norme soudure ).

2. La limitation des harmoniques : La norme EN 61000-3-12 encadre la limitation des harmoniques dans les réseaux électriques pouvant être générées par l’utilisation d’un poste de soudage à l’arc en raison du fort écoulement de courant vers la terre.

3. Le refroidissement : Le refroidissement est un avantage important des postes de soudage dés lors que l’on veut souder autrement que quelques points et réaliser des cordons de soudure sans ( trop ) d’interruptions. La ventilation du poste de soudage permet d’augmenter considérablement le taux de fonctionnement et la puissance de soudage.

On distingue désormais :
  • Les postes de soudage ventilés, dans lesquels un simple ventilateur tourne en permanence pour refroidir le transformateur.
  • Les postes de soudage turbo-ventilés, dans lesquels une turbine généralement régulée automatiquement ventile plus ou moins le poste de soudage afin de conserver la température optimale de fonctionnement.

Vous pouvez aussi consulter le cours précédent qui traite du poste à souder à l’arc le suivant qui décrit le fonctionnement des postes à souder ou le sommaire . Dans cette deuxième partie nous allons présenter le fonctionnement des postes à souder à l’arc à l’électrode enrobée …

  •  
  •  
  •  
  •  
  •