La soudure plastique

  •  
  •  
  •  

La chaudronnerie plastique est un domaine que l’on ne fréquente pas beaucoup.

C’est pourtant un domaine dont les métiers ressemblent énormément à nos métiers, avec des procédés de débit, de mise en forme, d’assemblage.

On soude aussi le plastique. Tout est expliqué de manière succinte dans cet article.

Sommaire:
  • 1) Présentation du domaine de la chaudronnerie plastique.
  • 2) Matériaux utilisés en chaudronnerie plastique.
  • 3) Collage des plastiques
  • 4) Soudure des plastiques.

1)Présentation du domaine des chaudronneries plastiques :

Ceci n’est un cours à proprement parler, c’est plus une présentation d’un domaine un peu périphérique à la soudure de nos matériaux courants. Cet article traite des techniques d’assemblage des matières plastiques. Plusieurs de nos élèves de BAC PRO avaient fait un stage dans une entreprise de chaudronnerie plastique, lorsque les stages devenaient rares. Ces stages ont été très réussis.

La chaudronnerie plastique utilise des procédés similaires à ceux de la chaudronnerie traditionnelle.

On scie des tubes plastiques, on découpe le plastique, on le perce ,on plie, on réalise des soudures plastique, etc.

2) Matériaux du domaine plastique:

Les composés plastiques courants sont :

  • le pvc (polychlorure de vinyle)
  • le pmma (polyméthacrylate de méthyle)
  • le polyéthylène
  • le polypropylène
  • le polycarbonate
  • le nylon
  • le polyester
  • le polystyrène.

Le pvc(polychlorure de vinyle) et le pmma(polyméthacrylate de méthyle) se présentent sous forme de tubes et en plaques.

Le pvc peut se présenter sous diverses couleurs. Il est assez souple et se travaille facilement.

Le pmma(polyméthacrylate de méthyle) qu’on appelle aussi verre synthétique, plexiglass ou acryglass est le plus souvent transparent. Il est assez rigide, cassant au choc et se découpe à la scie à métaux en faisant attention à ne pas qu’il éclate si la lame comment à s’échauffer.

3) Colles à plastiques:

Il existe plusieurs types de colles en fonction de l’usage que l’on aura à faire.

Les colles les plus utilisées sont des colles qui permettent des collages de pvc à pvc, voir pvc/pmma. Le collage donne une prise instantanée après mise en contact des deux pièces, sans pression immédiate.

4) Soudure plastique:

La soudure plastique est assez ressemblante à la soudure de l’acier, et simple de mise en oeuvre et demande des outils dont le prix est dérisoire par rapport au soudage de l’acier.

La soudure plastique peut se faire entre pvc/pvc, pmma/pmma et pvc/pmma en utilisant comme le TIG des baguettes d’apport en pvc. Les baguettes peuvent avoir des sections de formes, de sections et de couleurs différentes. On règle le pistolet à air chaud à une température d’environ 300°C.

Si l’on soude des plaques plastiques, des chanfreins seront réalisés avant de pointer les pièces, avec un fer à souder.

Pour démarrer la soudure plastique on coupe la baguette d’apport en biais pour faciliter le départ du cordon et éviter d’avoir une “boule” lorsque le cordon se termine.

Pendant le soudage, on balaye les deux pièces à souder pour les porter à température, puis, on amène la baguette pour réaliser le cordon. Tout comme pour le TIG, on essaie d’avoir une vitesse de soudage régulière. On rencontre des défauts si on avance trop vite(collage) et si on chauffe trop les pièces à souder(jaunissement ou boursoufflures).

Tous les cours de soudage
  •  
  •