Poinçonnage à commande numérique

  • 42
  •  
  •  
  •  
    42
    Partages

La pièce fabriquée

Il y a quelques années j’avais conçu un dé poinçonné avec notre poinçonneuse à commande numérique AMADA ARCADE 210. Après de longues années de bons et loyaux services, notre lycée (Léon BLUM au Creusot (71)), a changé la machine devenue obsolète. Nous avons donc dans nos ateliers une poinçonneuse CN DURMA TP 123 Servo, couplée au logiciel ALMACAM

Le logiciel ALMACAM est la mise à jour du logiciel ACTCUT que nous utilisions avant. 

La mise en oeuvre a été longue car le changement de machine et de logiciel est important. Malgré tout, nous sommes arrivés a un bon résultat avec nos élèves de BTS CRCI.

Pièce poinçonnée CN

La chaine numérique

Pour cette pièce la démarche de chaine numérique est presque complète:

La conception

L’idée de ce dé est de montrer la précision de positionnement de la poinçonneuse (ici précision de positionnement de ±0.1 mm). On montre aussi le principe des tenons/mortaises en tôlerie ou en mécano-soudé.

Les esquisses ont été faites avec AUTOCAD 2020 et les extrusions ont été faites sur INVENTOR 2020.

La face 1 représente le logo du Lycée BLUM au Creusot et a été aussi dessiné sur AUTOCAD.

On a veillé a concevoir avec les outils disponibles parmi les 27 outils présents en tourelle: Ø7, Ø8, Rectangle 5×2.4, Carré 15 ont été utilisés ici.

Tenons mortaises

Les fichiers DXF

Les fichiers DXF sont issus directement des fichiers AUTOCAD mais peuvent aussi être exportés d’INVENTOR.

La démarche sur ALMACAM

La démarche est chronologique, avec la récupération du fichiers DXF, choix de la machine  de découpe (PLASMA ou POINCONNEUSE) , construction de la tourelle, choix du format de tôle, lancement d’une proposition d’usinage automatique, affinage des outils, ajout de micro-attaches pour les pièces risquant de tomber pendant la coupe, mise en tôle, positionnement des pinces, et récupération du fichier programme qui sera lu sur la CN de la machine

Ouverture du fichier DXF

Récupération du fichier dxf

Usinage automatique et choix des outils

Affectation des outils

Positionnement de micro-attaches

Pose de micro-attaches

Mise en tôle, positionnement des pinces, et récupération du fichier CN de la machine

Positionnement des pinces

Manipulations sur la machine et lancement en production

Résultat final et conclusion

Tôle poinçonnée
Cube poinçonné
Cube tenons mortaises

En conclusion le résultat est très satisfaisant, malgré tout avec la classe de BTS CRCI, nous avons optimisé le placement des pinces et l’économie de matière. Il faut encore que nous affinions nos connaissances sur le logiciel pour mettre des coupes communes et des outils moins larges.


MISE A JOUR: Après plusieurs 2 demi-journées de mise au point supplémentaires, nous avons optimisé au maximum la production:
Nous avons serré les cotés des cubes dans une tôle de 333x333mm. Ce qui fait que nous partons pour une tôle de 1000×2000 sur 18 formats disponibles, dans ces 18 formats, nous pouvons faire tenir, 4 dés. Ce qui fait que nous pouvons fabriquer 72 petits cubes en une seule tôle.

Nous avons utiliser la fonction coupes communes et choisi l’outil ayant le meilleur rapport largeur/économie en coups de poinçon:

Poinçonnage CN optimisé

Les fichiers du dé à télécharger

Livres chaudronnerie

  •  
    42
    Partages
  • 42
  •  
  •