Soudage vertical sous gaz de protection EGW

  •  
  •  
  •  

Nouvelle partie sur le soudage ELECTROGAZ. Ceci est une suite du livre sur le soudage de Jean MATON. L’article précédent parlait du soudage sous laitier électroconducteur . Vous pouvez aussi voir l’intégralité des cours déjà publiés ici .

Egalement appelé soudage vertical sous gaz de protection EGW (Electro-Welding) ou encore procédé n° 73

6.3.1 Principe du procédé

Le soudage vertical sous gaz de protection (EGW) est comparable au soudage vertical sous laitier (ESW) et au procédé MAG avec fil-fourré. Un arc est créé et entretenu entre le fil fourré et la pièce, puis avec le bain de fusion. Le bain de fusion est protégé de l’atmosphère externe par un cône invisible de gaz sous un débit de 20 à 30 l/min de protection actif (Ar + CO2), mais parfois (Ar + O2) mais ayant un prix de revient plus élevé. Un dépôt de laitier recouvre et protège le bain de fusion, celui-ci est soutenu et moulé par des flasques latéraux en cuivre placés de part et d’autre du joint soudé et refroidis par une circulation réfrigérante.

Schema soudage electrogaz
Schéma soudage electrogaz

Le poste de soudage vertical sous gaz est composé (Fig 6-15a):

  • D’un générateur de courant continu à caractéristique horizontale
  • Un dispositif de déplacement de flasques du moule et du fil-électrodes
  • Un dispositif de dévidage et d’oscillation du ou des électrodes
  • Une alimentation en gaz de soudage et de protection
  • Un sabot mobile en cuivre avec système de refroidissement
Tableau soudage electrogaz
Tableau soudage electrogaz

Le procédé EGW est utilisé pour des aciers non alliés et faiblement alliés (pas de risque de trempe).

6.3.2 Avantages et contraintes du procédé

a) Avantages
  • Procédé de soudage entièrement automatique
  • Soudage des pièces très épaisses
  • Pas de préparation de joint
  • Peu de déformation angulaire
b) Contraintes
  • Caractéristiques mécaniques moyennes
  • Soudage en position verticale ( ex. tanks de fortes épaisseurs en acier C.Mn , constructions navales, etc…. )

N.B : Ce procédé a déjà été utilisé pour le soudage de l’aluminium

Soudure EGW

Voir le cours précédent sur le soudage sous laitier électroconducteur , le suivant qui parle du soudage aluminothermique ou le sommaire .

  •  
  •