Diagramme et Courbes TRC – Refroidissement continu

Si vous êtes sur cette page, vous avez donc probablement acquis les 2 premières pages de révisions sur la transformation allotropique et le Fer-Carbone

Cette page de mes révisions concerne le Diagramme TRC ou Temps de refroidissement en continu

Vous pouvez poser des questions sur la page Facebook si vous le souhaitez. 🙂

Le diagramme TRC ou temps de refroidissement continu

Les courbes TRC représentent les résultats de la transformation de l’austénite en refroidissement continu. Sur un diagramme TRC, les différentes zones définissent la transformation obtenue de l’austénite. Ces zones sont atteintes en fonction de la vitesse de refroidissement du matériau. En abscisse on trouve une échelle logarithmique du temps en secondes. En ordonnée la température en degrés Celsius. Les différents traits, repérés A, B ou C caractérisent les vitesses de refroidissement que l’on doit utiliser en fonction de la dureté à obtenir. La dureté obtenue est définie au dessus de l’axe des abscisses.

En rouge la zone martensitique. La martensite composant très dur et cassant s’obtient par un un refroidissement très rapide. La partie haute de la zone martensitique est bordée de la ligne {Ms} (Martensite start). Ligne de début de transformation de l’austénite en martensite. A la limite basse de ce secteur, on trouve la ligne {Mf} (Martentite finish) ligne limite de transformation de l’austénite en martensite. Il est possible de trouver la ligne {Mf} en dessous de la ligne du 0°C, des trempes à l’azote liquide permettent d’atteindre ces températures.

En jaune la zone bainitique.


Diagramme TRC
Diagramme TRC

(merci à philippe.berger2.free.fr

Qu’est ce que les lignes Ac (Ac1, Ac3)

Les lignes Ac1 et Ac3 sont les températures de transformation des alliages fer-carbone avec un échauffement suffisamment rapide pour ne pas respecter les températures d’équilibre. Ce terme est utilisé pour indiquer que la température de transformation augmente avec la vitesse de chauffage (Ac1>A1 et Ac3>A3)

Si vous avez acquis tout celà, pourquoi ne pas voir la suite: La structure cristalline