Le diagramme de Schaeffler

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La composition chimique d’un cordon de soudure dépend des compositions chimiques des métaux d’apport et des métaux de base, ainsi que de la proportion de chacun de ces métaux.

La structure cristalline dépend de la forme des cristaux dans le cordon de soudure, des conditions de refroidissement, d’un traitement thermique éventuel après soudage.

Le diagramme de Schaeffler permet de choisir un métal d’apport et de garantir de bonnes qualités métallurgiques. Le diagramme de Schaeffler permet aussi de prévoir les risques métallurgiques pour l’assemblage soudé.
Il est présenté avec en abscisses l’équivalent Chrome (EqCr), et en ordonnées l’équivalent Nickel (EqNi).
Le diagramme de Schaeffer est divisé en 4 zones qui représente les différentes structures rencontrées pour le soudage des aciers inoxydables.

Ces différentes structures sont :
  • 1) La martensite (M)
  • 2) L’austénite (A)
  • 3) La ferrite (F)
  • 4) L’austéno-ferrite (A+F)

Le diagramme de schaeffler (Cliquez pour agrandir)

Diagramme de Schaeffler

Les zones à risque sur le diagramme de schaeffler

Zones à risques du Diagramme de Schaeffler

Légende:
  • A : austénite ? ;
  • F : ferrite ? ;
  • M : martensite ;
  • 5-80% : pourcentage en masse de la ferrite dans l’austénite
  • zones de risques :
  • bleu clair : fissuration à chaud,
  • violet : fissuration à froid,
  • rose: fragilisation par transformation ???,
  • gris : fragilisation par croissance des grains ?,
  • blanc : zone idéale.

La fissuration à chaud

Commencer la métallurgie

Source (wikibooks.org)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •