L’arbre de défaillance

  • 21
  •  
  •  
  •  
    21
    Partages

Définition de l'arbre de défaillance

L’arbre de défaillance aussi appelé AAD (arbre des pannes ou arbre des fautes) est une technique d’ingénierie souvent utilisée dans les études pour détecter la fiabilité des systèmes. Cette méthode permet de mettre en évidence le point qui rend défaillant ce système. 

Le système permet d’isoler avec précision l’origine de la défaillance sur des systèmes même complexes.

Dans ce cours, nous ferons une découverte de ce qu’est la méthode. Nous ne rentrerons pas dans les détails car pour notre utilité, les fonctions de bases seront suffisantes.

Exemple d'arbre de défaillance

Les divers événements qui composent l'arbre

événements des arbres de défaillances
événements des arbres de défaillances

Représentation de l'arbre

Un arbre de défaillance est généralement présenté de haut en bas. Tout en haut, on représente l’événement redouté dont on cherche comment il a pu se produire. En principe, chaque ligne(niveau)  représente la ou les combinaisons susceptibles de provoquer la situation de la ligne supérieure. Chacune de ses relations sont liées par une porte ET et/ou une porte OU.

Exemple d'une lampe qui ne s'allume pas

Exemple d'arbre de défaillance

Exemple d'un défaut de coupe par oxycoupage

Cliquez pour voir en grand

Ci-dessous arbre de défaillance non aligné par niveaux...

L’exemple ci-dessus est le même que le précédent, mais n’est pas normalisé. Il n’est pas aligné par niveau. Je l’ai quand même publié pour une meilleure lecture des événements. Il est plus compact, donc apparait mieux online.

Livres sur les méthodes de gestion de production

  •  
    21
    Partages
  • 21
  •  
  •