Outillages, représentation normalisée et symbolisation des soudures

La suite des cours de l’ouvrage « Technologie du soudage » par Jean MATON, se fait avec le chapitre 2 qui est nommé par son auteur Technologies de soudage

Si vous préférez lire le cours précédent qui traite des positions de soudage ou aller au sommaire

Cette partie traite des Outillages de montage de soudage, de la représentation normalisée des soudures et de la position et symboles sur le dessin

  • 2.1 Définition du soudage
  • 2.2 Les aspects du soudage des métaux
  • 2.3 Principaux procédés de soudage
  • 2.4 La soudabilité
  • 2.5 Méthodes de traitements thermiques après soudage
  • 2.6 Effets mécaniques du cycle thermique
  • 2.7 Règles pour la conception des pièces soudées
  • 2.8 Préparation des assemblages soudés
  • 2.9 Position de soudage de l’assemblage
  • 2.10 Outillages de montage
  • 2.11 Représentation normalisée des soudures
  • 2.12 Position et symboles sur le dessin

2.10 OUTILLAGES DE MONTAGE

Les programmes de montage et de soudage sont intimement liés et de ce fait ne peuvent être étudiés séparément.

1. Méthode :
  • Ne pas percer des trous inutiles ( risque de déforcer les pièces ).
  • Prévoir un jeu suffisant ( limiter les tensions internes ).
  • Ne jamais souder des outillages lorsque les matières sont différentes.
  • Limiter, au strict nécessaire, l’outillage.
  • Ne jamais entraver le travail de la pièce à souder.
  • L’outillage devra être conçu simplement, mais devra être robuste.

2. Type d’outillages :
Clames, serre-tôles, clavetage, clames magnétiques, boulons de montage, valets, serre-joints, pinces de serrage, cames à excentriques, coins, brides de montage, étaux à mors perpendiculaires ou parallèles, cylindres ( hydrauliques ou pneumatiques ), colliers de centrage, ….

3. Positionneurs : Ils permettent une fixation rapide et énergique. Ils devront être montés sur une table rigide et possèderont des mouvements suffisants et rapides. Ils devront être robustes.

Avantages :
  • Permettre une main d’œuvre moins spécialisée ainsi qu’un travail à plat ( moindre coût ).
  • Supprimer au maximum la manutention en soudage.
  • Augmenter le rendement et la productivité.
  • Permettre une meilleure pénétration, d’où une meilleure qualité des assemblages et de ce fait une meilleure garantie

ypes : A plans inclinés fixes, à plateaux, à balancier universels, à galets tournants, ……

2.11 REPRESENTATION NORMALISEE DES SOUDURES ( Fig 2-42 )

Sur les dessins, on peut choisir une représentation simplifiée ou une représentation symbolique selon la norme EN 22553 ( ISO 2553 ). La représentation symbolique devant être privilégiée pour les définitions.

1. Représentation simplifiée : Elle utilise peu de symboles et est réalisée à partir de triangles ou de vés noircis chaque fois que la vue correspond à une section droite du cordon et par succession de petits traits curvilignes dans les autres cas. Elle doit être réservée aux applications simples.


Représentation des soudures
Représentation des soudures

2.12 POSITION ET SYMBOLES SUR LE DESSIN ( Fig 2-43 )


Symbole des soudures
Symbole des soudures


Symbole des soudures
Symbole des soudures


Symbole des soudures
Symbole des soudures


Symbole des soudures
Symbole des soudures


Symbole des soudures
Symbole des soudures


Symbole des soudures
Symbole des soudures

2. Représentation symbolique : Les cordons ne sont pas dessinés, seule la ligne de joint est représentée. La forme et les dimensions de la soudure sont indiquées sous la forme d’une cotation composée d’une ligne repère, ou flèche et d’une double ligne de référence portant une série de symboles et indications normalisées.

La position de la ligne repère peut être quelconque, l’extrémité de la flèche doit toucher la ligne de joint.
Pour les soudures en ½ V, ½ Y et ½ J, la flèche sera orientée vers la tôle devant être préparée.
Le symbole élémentaire est sur la ligne de référence, si la surface extérieure de la soudure est faite du côté de la ligne de repère du joint. Il est tracé sur la ligne d’identification ( trait interrompu ) si la soudure est de l’autre côté.

Si vous souhaitez voir le cours précédent sur les positions de soudage ou le suivant qui traite du soudage OA ou si vous souhaitez retourner à la table des matières