Les procédés de soudage courants 141, 135, 131, 111

  • 10
  •  
  •  
    10
    Partages
Le soudage et les procédés courants

Sommaire de cours de présentation des procédés de soudures:

  • 1) Définition de la soudure
  • 2) Procédés courants de soudage
  • 3) Autres types de soudures
  • 4) Soudure à l’arc
  • 5) Soudure chalumeau
  • 6) Soudure TIG
  • 7) Soudure MIG-MAG
  • 8) Soudure par points

1) Définition de la soudure et du soudage

D’une manière générale, on parle souvent de soudure, mais comment doit-on définir ce terme.

Soudure signifie de manière générale, l’action d’assembler des pièces mécaniques et métalliques, sous l’action d’une énergie calorifique générée par divers procédés mis en oeuvre (combustion de gaz, arc électriques, …)

2) Procédés courants de soudage

Parmi les procédés les plus courants, on rencontre:

3) Autres types de soudures

Voici parmi les procédés de soudage courants, en voici quelques autres, un peu moins utilisés (sauf peut être le soudage sous flux qui a une place non négligeable à l’heure actuelle dans l’industrie):

Avec l’un de ces procédés, le soudeur pourra assembler deux pièces dont la matière est identique ou différente. Assemblages homogènes ou hétérogènes.

4) Soudure à l’arc (Voir le cours soudage à l’arc complet)


Soudure à l’arc
Soudure à l’arc
La soudure à l’arc (électrode enrobée) utilise des baguettes comme métal d’apport.

La soudure à l’arc (électrode enrobée) consiste à fondre l’acier des pièces à souder et de les assembler grâce à un apport de métal (électrode).
La fusion est obtenue par une température très élevée (plus ou moins 3200°C) qui est obtenue par arc électrique entre la pièce à souder et l’électrode. L’arc électrique est une sorte d'”éclair” de très forte puissance qui dégage à la fois une lumière, une énergie et une chaleur intense.

L’électrode fond dans le bain de fusion formant ainsi la soudure, l’enrobage de l’électrode(laitier ) fond à la température de l’arc et protège la soudure contre l’oxydation.


Soudure à l’arc
Soudage à l’arc

5) Soudure au chalumeau (Voir le cours complet sur le chalumeau)

Le soudage chalumeau(oxyacétylènique) est un procédé d’assemblage thermique qui s’applique aux tôles et aux tubes de même matière dont l’épaisseur reste inférieure ou égale à 2 mm.

La soudure se déroule de la manière suivante:
Il y a le mélange deux gaz, l’oxygène et l’acétylène. Ensuite ce mélange est enflammé et il permet, après un réglage correct de souder. La soudure en elle même est obtenue après que le métal à souder soit porter à fusion. On apporte ensuite le métal d’apport nécessaire à une soudure de qualité.


Soudure au chalumeau
Soudure au chalumeau

  • 1-Manomètre
  • 2-Bouteille d’oxygène
  • 3-Bouteille d’acètylène
  • 4-Chariot de transport
  • 5-Buses
  • 6-Chalumeau
  • 7-Raccord anti-retour
  • 8-Tuyau Acétylène de couleur rouge
  • 9-Tuyau Oxygène de couleur bleue

6) Soudure TIG (Voir le cours complet sur la soudure TIG)

La soudure TIG comme la soudure MIG , est obtenue grace à l’arc électrique obtenu entre la pièce à souder et l’électrode infusible en tungstène. L’énergie obtenue permet d’amener le métal a la fusion et d’y apporter manuellement (pour les TIG manuels) un supplément appelé métal d’apport.


Torche Soudure TIG
Torche Soudure TIG

Poste à souder TIG
Poste à souder TIG

7) Soudure MIG-MAG (Cours soudage MIG complet)


Soudeur MIG
Soudure MIG
La soudure MIG est un procédé de soudage très utilisé de nos jours. Pour ce procédé, un arc électrique est obtenu entre la pièce à souder et le fil d’apport. Lorsque l’arc est obtenu, on fait dérouler (dévider) ce fil d’apport à vitesse régulière dans le bain de fusion généré par la puissante énergie de l’arc. On réalise un cordon de soudure par mélange du métal d’apport et du métal de base, en fusion pendant la fusion. Il est réalisé sous protection gazeuse.


Soudure MIG
Soudure MIG

  • a) Torche
  • b) Gachette
  • c) Buse
  • d) Tube contact
  • e) Gaz protecteur
  • f) Fil d’apport
  • g) Métal d’apport en fusion
  • h) Cordon de soudure
  • i) Athmosphère protectrice gazeuse

8) Soudure par points

Le soudage par points est un procédé de soudage par résistance. On superpose deux métaux a assembler et on les serre entre 2 électrodes. Une énergie calorifique est générée entre les électrodes, ce qui provoque la fusion des pièces sur la surface serrée. La soudure s’éxecute après serrage de ces électrodes pendant la fusion. Les pièces s’assemblent de cette façon. Un cours sur la soudure par point . (d’autres sont sur le site)

Procédé de soudage

Vitesse de soudage moyenne (en cm/min)

Gamme d’épaisseurs (en mm)

Avantages/inconvénients

MIG/MAG

45

A partir de 0,8 mm

Soudure de qualité, vitesse de soudage importante, aspect correct, ne peut s’utiliser facilement en extérieur, facile d’emploi

TIG

25

A partir de 0,05 mm

Soudure de très bonne qualité, vitesse de soudage faible, aspect très correct, ne peut s’utiliser facilement en extérieur, geste assez difficile à maitriser

ARC EE

15

A partir de 1,5 mm

Soudure bonne qualité, vitesse de soudage très faible, aspect moyen,  peut s’utiliser facilement en extérieur, réglages simples, pas de gaz, poste peu cher.


Soudure par point
Soudure par point
Aller au sommaire des cours sur le soudage

9) Chaine Rocdacier Youtube

  • 10
  •