Apprendre à souder avec son poste TIG

  •  
  •  
  •  

Voici une sorte de tuto pour Apprendre à souder TIG. J’espère qu’il vous plaira.

Trois chapitres:

  • 1) Réglage de votre poste à souder TIG
  • 2) Souder votre pièce
  • 3) Différents types de soudures

Dans le procédé Tungsten Inert Gas (TIG), une électrode en tungstène est utilisée pour fondre le métal, tandis que le gaz à base d’argon protège le bain de fusion de l’air ambiant (du CO2 en particulier qui est un gaz actif). Le soudage TIG peut être utilisé pour produire des soudures de haute qualité, des soudures propres, sur la plupart des matériaux, comme l’acier, l’acier inoxydable, l’aluminium, les alliages de nickel, le magnésium, le cuivre, le laiton, le bronze et l’or.

Suivez les étapes ci-dessous pour obtenir le meilleur de vous même si vous souhaitez apprendre à souder TIG.

1) Réglage de votre poste à souder TIG

Tout d’abord, habillez vous avec vos *147* protections individuelles [/a] et habits de travail adaptés. Avant de faire fonctionner votre poste à souder, assurez-vous de porter des lunettes de protection (en cas de meulage), des vêtements résistants au feu, des chaussures de sécurité renforcées, des gants et un casque de soudage.


EPI soudage TIG
EPI soudage TIG

Branchez votre torche TIG si ce n’est déjà fait. Toutes les torches TIG ont une buse céramique pour diriger l’argon, une pince pour la tenue d’une électrode, et éventuellement un moyen de refroidir. Utilisez l’adaptateur pour raccorder la torche à l’avant de votre poste à souder.


Torche soudage TIG
Torche soudage TIG

Sélectionnez la polarité. Vous réglerez en fonctions de différents paramètres basés sur le type de métal que vous souhaitez souder. Si vous utilisez l’aluminium, placer le poste en courant alternatif (AC). Si vous utilisez l’acier ou d’autres métaux, positionnez la machine sur le réglage DC (CC).
Si votre poste dispose d’un réglage à haute fréquence, il pourra nécessité un réglage éventuel. Pour l’aluminium, le positionneur devra être préférentiellement sur la haute fréquence continue.

Affutez votre électrode réfractaire tungstène. Assurez-vous d’affuter de manière à ce que les stries convergent dans une direction orientée vers l’axe de l’électrode réfractaire, mais pas en cercles concentriques perpendiculaires à cet axe. Utilisez le grain fin d’une touret à affuter ou une machine à affuter le tungstène spécialement prévue à cet effet. Pour l’aluminium, l’électrode présentera une pointe en forme de boule pour le soudage AC (alternatif). Au contraire, il présentera une extrémité pointue pour le soudage DC (continu).

Suivant si vous soudez bout à bout ou en angle, le tungstène peut être sorti d’environ 2 à 8 millimètres environ.

Réglez votre débit de gaz . Vous pouvez utiliser un gaz argon pur ou de gaz argon mélangé comme un mélange argon-hélium. Régler le taux de débit de gaz en réglant le manomètre. Bien que le débit peut varier en fonction de votre projet, habituellement le débit reste entre 4 et 12 litres par minute.

Ouvrez la bouteille de gaz. Habituellement, une révolution d’un quart de tour est suffisant. Vous pouvez en profiter pour vérifiez les fuites éventuelles à l’écoute pour un sifflement ou en utilisant un spray aérosol détecteur de fuite.

Réglez l’intensité en fonction de l’épaisseur à souder. Plus épais est le métal à assembler, plus l’intensité du courant sera élevée.


Régler le poste TIG
Régler le poste TIG

2) Souder une pièce

Nettoyez votre surface à souder. Votre surface doit être propre avant de commencer à souder. Pour préparer l’acier au carbone, utiliser une meuleuse et utiliser jusqu’à obtenir un aspect de métal “brillant”. Pour l’aluminium, il est préférable d’utiliser une brosse à fil d’acier inoxydable. Pour l’acier inoxydable, simplement essuyer la zone à souder avec un peu de solvant sur un chiffon. Assurez-vous de stocker le chiffon et de produits chimiques dans un endroit sûr avant de souder.


Meuleuse d’angle
Meuleuse d’angle

Insérez l’électrode en tungstène dans sa pince en dévissant l’arrière de la torche, ce qui libérera le porte-électrode (pince). Vous pourrez alors insérer l’électrode, la placer et revisser.


Electrode Tungstène
Electrode Tungstène

Approcher, positionner et maintenir les pièces à souder. Utilisez une équerre et/ou une pince-étau et/ou serre-joints pour maintenir les pièces que vous souhaitez souder ensemble. Profitez en pour vérifier que la masse est connectée à la pièce à souder.


Pince masse
Pince masse

Pointez les pièces ensemble avec un ou des points de soudure. Le point de soudure est une très petite soudure qui est destiné à maintenir les parties en place jusqu’à ce que la soudure finale puisse être réalisée. Placez ces points de soudures à intervalles réguliers. Ces points doivent être assez solides mais petits.


Points de soudage
Points de soudage

Tenir la torche TIG dans votre main. Soyez sûr de la tenir à un angle d’environ 75 degrés avec le tungstène. Ne JAMAIS laisser le tungstène toucher la pièce votre électrode qui serait contaminée et à ré-affuter.
Votre bain de soudure devrait être d’environ 3 à 8 mm . Il est important de garder la taille de votre bain de fusion identique tout au long de la soudure pour obtenur une soudure régulière.

Tenez le métal d’apport dans l’autre main. Tenez-le de sorte qu’il soit disposé de 15 degrés environ par rapport à la pièce à souder.


Soudage TIG
Soudage TIG

Utilisez votre arc électrique pour fondre le métal de base. L’énergie de l’arc créé un bain de métal en fusion qui est utilisé pour faire fondre les deux pièces de métal à assembler.
Une fois qu’il y a une “flaque de métal liquide” (bain de fusion) sur les deux morceaux de métal, apportez votre “tige” d’apport dans ce bain de fusion en touches rapides pour éviter l’agglutination.
Le métal d’apport ajoute une épaisseur qui renforce la pièce une fois soudée.


Soudure TIG
Soudure TIG

Faites avancer le bain de fusion dans la direction souhaitée en utilisant votre arc. Contrairement au soudage MIG où vous menez le bain de fusion en poussant la torche, avec le soudage TIG vous tirez toujours la torche.

Soyez attentif au mouvement de la main qui tient le métal d’apport. C’est le même que celui d’une personne qui écrit de la main gauche. Un gaucher a son crayon incliné vers la gauche, mais il doit pousser le crayon vers la droite.


Position des mains en soudage TIG
Position des mains en soudage TIG

Appliquez vous à faire progresser le bain de fusion à vitesse régulière, en essayant de conserver une largeur de cordon régulière et une hauteur de torche…régulière !!! Jusqu’à ce que vous ayez soudé la longueur totale de l’ensemble et vous aurez terminé une magnifique soudure TIG!

3) Différents types de soudures

Réaliser une soudure d’angle facilement. Une soudure d’angle est constituée de deux métaux réunis à angle droit. Obtenez un bain de fusion (“flaque de soudure”) en inclinant votre torche avec un angle à 45 degrés. Adopter un arc court en prolongeant l’électrode au-delà du cône en céramique. Placer l’électrode tungstène a l’intersection des deux métaux et soudez comme expliqué ci-dessus.


Soudure angle TIG
Soudure angle TIG

Souder un joint de recouvrement. Formez le bain de fusion entre le bord de la pièce de métal chevauchant la surface d’une autre pièce. Le principe est toujours le même. Lorsque ces pièces fusionnent, trempez le métal d’apport en guise de remplissage dans le bain de fusion.


Soudure recouvrement TIG
Soudure recouvrement TIG

Réaliser une soudure bout à bout sur tubes ou tôles. Ceci exige plus d’habileté que les autres types de soudures car les métaux ne se chevauchent pas. Lors de la fin de la soudure, il faut diminuer l’intensité progressivement afin d’éviter les cratères.


Soudure tube TIG
Soudure tube TIG

:nota: Remarques:

  • Ne pas utiliser l’Argon avec du CO2 comme gaz de protection. Le CO2 est un gaz actif qui va détériorer l’électrode en tungstène.
  • Protégez votre visage avec un casque de soudage qui a une teinte appropriée.
  • Porter des lunettes de sécurité avec écrans latéraux lorsque vous meulez.
  • Portez des vêtements et des chaussures résistants aux flammes lors de l’utilisation d’un poste à souder.

:attention: Conseils:

  • Si votre métal est propre, il y aura moins de projections.
  • Un secret du soudage TIG réside surtout dans la précision d’obtention du bain de fusion correctement partagé sur les deux morceaux de métal.
  • Les soudures TIG peuvent être faites dans toutes les positions.
  • Peu de fumées devraient être produites à la suite de soudage TIG. Si de la fumée ou des émanations se produisent, vous aurez probablement besoin de nettoyer le métal de manière plus approfondie.
  • Pas de flux, ni d’enrobage sont utilisés en soudage TIG. Il n’y a pas donc pas de laitier à nettoyer.

Vous pouvez aussi consulter:

L’ensemble des cours sur le soudage

Le soudage TIG

Le soudage MIG MAG

Le soudage AEE

Sources images WikiHow.com

  •  
  •